750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

La bolo et ses lasagnes aux épinards

com
Today is Bolognaise Day, by Dorian...

Et il aimerait  qu'on raconte une histoire en publiant la recette...

Malheureusement, l'histoire la plus récente de bolo dont je dispose, c'est lui et sa petite famille qui en ont été les victimes.

Les gens que j’invite à la maison, j’ai envie de leur faire plaisir (c’est logique, en même temps…), alors j’ai tendance à vouloir en faire un peu trop, voire beaucoup trop, et comme je manque totalement d’organisation, je commence tout en même temps et je termine par ce qui est le plus long à faire. Alors tout le monde se retrouve dans la cuisine et participe, ça c’est le côté sympa (ça ne marche pas avec tout le monde, y en a qui ne sont jamais revenus). Dorian et Marie n'ont pas eu l'air trop choqués (ou alors ils sont très polis) et, curieusement, sont tout de suite à l’aise dans une cuisine, et même les enfants, qui ont assimilé bien vite le maniement de la machine à pâtes, c’est très rigolo.

Pour faire simple et comme je ne savais pas combien on serait à table, entre huit et douze, j’avais fait des raviolis. Les raviolis maison, c’est super bon : il suffit de faire la pâte, de l’abaisser plusieurs fois jusqu’à ce qu’elle soit fine, de la placer sur des plaques spéciales,

undefined


de remplir un par un les petits emplacements d’une farce préparée à l’avance, de refermer soigneusement pour que chaque ravioli soit bien étanche, puis de découper déééééééélicatement le long des petits zig-zags.



Et de faire à peu près deux à trois plaques comme ça par personne.

undefined
Mais dans un repas de pâtes, on se doit de les manger cuisinées de plusieurs façons. Donc j’avais aussi préparé une bolognaise en m’y prenant… beaucoup trop tard pour qu’elle soit digne de ce nom. La honte.

Et je ne parle pas de la tarte au chocolat du dessert, qui n’était pas mauvaise, mais totalement solidaire du moule dont on n’arrivait à la séparer que par effet ressort de la pelle à tarte, façon pop-corn.

En plus c’était tellement une ambiance de ruche qu’on a oublié de goûter au cake au potiron que Dorian avait apporté et qui était super bon, on l’a dévoré plus tard. Mais c’est sa faute aussi, il prétendait qu’il n’était pas cuit ! « Non, on va pas manger ça, c’est pas possible… ».Tu n’aurais pas un petit côté coquet, toi ???

Donc voilà, l’honneur était en jeu, j’ai repotassé la bolo, élaboré une nouvelle recette, et celle-là, vous pouvez venir la goûter quand vous voulez, même à beaucoup, je commence les pâtes tout de suite !

La bolo et ses lasagnes aux épinards

Pour les pâtes aux épinards
J’ai déjà expliqué la technique ici et , mais voilà une petite piqûre de rappel :
500 g de farine
3 œufs
1 c. à c. de sel
2 c. à s. d’épinards cuits et égouttés
½ verre d’huile d’olive
q.s. d’eau

Sur le plan de travail (en bois de préférence), disposer la farine en cercle et cassez les œufs au milieu. Versez l’huile d’olive et le sel. Travaillez avec les mains en commençant par brouiller les œufs et en incorporant la farine petit à petit, pétrissez jusqu’à former une boule. Quand le mélange devient trop sec, ajoutez de l’eau en très petite quantité. La pâte est prête quand elle est ferme et souple.
Enveloppez-la dans un film plastique et laissez-la reposer une heure.
Puis découpez-la en petits pâtons et laminez-là dans une machine à pâtes ou au rouleau à pâtisserie (c’est plus sportif, je n’ai pas essayé, j’ai ici une pensée admirative pour les mamas italiennes).

undefined

Mettez-les à sécher sur (ici) des tringles à rideaux placées entre deux chaises. Il existe des petits étendoirs très chics dans le commerce mais ils me semblent un peu petits, donc je continue avec mon matériel rustique.

Ensuite, pour faire les lasagnes, il faut précuire des abaisses de pâte rectangulaires (environ) pendant 2 à 3 mn,

undefined
puis les passer dans l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Lasagne--7-.JPG

 et les mettre à sécher sur des torchons.

Lasagne--5-.JPG


La sauce bolognaise

Pour une grande quantité (comme ça, on peut en congeler la moitié, sinon, divisez les proportions)
600 g de steack haché
300 g de chair à saucisses
125 g de foies de volailles
125 g de cœurs de volaille
2 gros oignons
5 gousses d’ail
7 tomates
2 carottes
2 belles branches de céleri
1 poireau
3 feuilles de laurier
½ bouquet de persil plat effeuillé et ciselé
Thym, romarin
4 c. à s. d’huile d’olive
1 verre de vin rouge (ou blanc sec)
1 brique de tomate concentrée
1l de bouillon de volaille

Hachez les carottes, le céleri, le poireau et l’oignon. Emincez finement l’ail.
Epluchez et épépinez les tomates.
Dans un grand faitout, faites chauffer l’huile d’olive. Mettez-y à dorer 100 g de chair à saucisse bien émiettée. Quand elle commence à dorer, ajoutez les légumes hachés et l’ail, et remuez constamment sur feu assez vif jusqu’à ce qu’ils colorent.
Ajoutez le steack haché et le reste de la chair à saucisse. Continuez à remuer sans arrêt pendant une dizaine de minutes pour obtenir un mélange relativement homogène et doré. Mouillez avec le vin et remuez pour déglacer.
Ajoutez le persil, le laurier et les tomates grossièrement hachées et le coulis. Mélangez bien.
Ajoutez progressivement le bouillon pour maintenir la consistance désirée, en laissant cuire à feu doux pendant au moins une heure et demie.

Montage des lasagnes

Il faut aussi prévoir environ 60 cl de sauce béchamel et du parmesan.

Dans un plat à gratin de la taille requise, versez une louche de sauce béchamel et deux de bolognaise.
Parsemez de parmesan râpé.

Lasagne--8-.JPG

Déposez au-dessus les lasagnes en couvrant la surface du plat et en évitant qu’elles ne se chevauchent.

Lasagne--9-.JPG
Recommencez cette alternance de couches jusqu’en haut du plat. Terminez par une couche de bolognaise-béchamel généreusement saupoudrée de parmesan.
Lasagne--10-.JPG
Lasagne.JPG

Mettez au four préchauffé à 200° pendant environ 30 mn, en surveillant, selon la taille de votre plat.

Lasagne--12-.JPG


Miam, miam, miam!!

Print
Repost

Commenter cet article

lory 16/01/2008 14:41

Bravo..c'est génial ce que tu fait...quel travail! J'imagine comme c'était bon..

Helene(Cannes) 16/01/2008 08:11

Tu vois, j'ai un petit ustensile très chic et je ne m'en sers jamais ! mais quand je vois tes plaques de lasagne, là, je me dis que j'ia tort ! vraiment tort !!!Bises et bonne journéeHélène

Véro C.Métisse 15/01/2008 23:45

La clâsse, le Bolo-Day avec des pasta fraîches!J'adore faire mes pâtes moi même, je trouve ça très relaxant... Mais ça prend un temps! En général je finis comme toi, en vrac à regarder la pendule, et à me maudire... Avec des invités pareils pour mettre la main à la pâte, par contre, ce doit être un plaisir d'être à la bourre!!:)Tiens, au fait, est-ce que je t'ai souhaité une bonne année?? Au cas où: très bonne année, et gros bisous!!

eliflo 15/01/2008 11:51

J'adore ton "Il suffit de..." suivi de toute une liste de choses à faire. Pas étonnant qu'on se retrouve à plein en cuisine avec tout ça à faire. Je n'ai jamais fait de ravioli; en plus je n'ai pas les plaques mais j'aimerais bien me lancer; tes lasagnes ont l'air sublimes, alors ne te dévalorise pas, stp!

Frédée 15/01/2008 11:01

Elles sont trop belles tes lasagnes! la sauce bolognaise de la Mama ya rien de meilleur!! Si tu as vraiment trop, tu peux m'en donner un peu, j'adooore ca!

Dorian 14/01/2008 22:50

Hum je crois que les victimes que nous sommes... enfin ça c'est toi qui le dis, nous on se considère plus comme des gens heureux d'être par chez toi... donc les victimes que nous sommes sont prêtes à prendre un abonnement à ta table ! D'abord parce qu'on adore débarquer dans une cuisine et s'amuser à finir le manger avec ceux de la maison (d'ailleurs je préfère te prévenir que j'aime tellement ça que je ne suis jamais pret à la maison quand les invités arrivent... tu crois que c'est pour ça que certains ne reviennent pas ???) ... et qu'au final si je me souviens bien à jeter des sorts à tout ce que tu avais préparé... et que finalement le truc vraiment loupé c'était mon cake... et que tout ça s'est passé au milieu des rires, tsssss ,-) ! donc on revient quand vous voulez ! mais on aimerait bien aussi que vous veniez aussi vous perdre en bas de la côte... vous connaissez le chemin en plus !

gracianne 14/01/2008 14:53

Ca c'est de la bolognaise riche :) tes lasagnes aux epinards ont une super couleur, j'adore.Quant a l'organisation, on doit avoir la meme.

Ranjiva 14/01/2008 12:13

Tu te lances vraiment dans tout ce qui est "fait maison", quel courage, je suis aussi admirative. Moi ma cuisine est assez rapide. Ta sauce bolognaise avec ses foies de volailles, c'est très appétissant.. 

Doria 14/01/2008 10:07

Comment ne pas résister à un tel plat !!!! Il est superbe et très appétissant. Faire sa propre pâte, je suis admirative car je m'en rend compte du temps que cela t'a pris. Mais le résultat est vraiment réussi.Bisous et bonne journée, Doria

Eryn 14/01/2008 09:27

Miam la bolo, on adore ! Pour la pâte aux épinards malheureusement, je n'ai pas de machines à pâte et à la main, c'est dur dur ! LolBises :)