Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Tuiles amandes - chocolat, mes (vrais) débuts en pâtisserie

com
Je ne sais pas ce qui m’arrive, mais depuis quelque temps, je ne passe plus à côté des recettes sucrées, de gâteaux, crèmes, pannacottas, biscuits, en me disant que ce n’est pas pour moi.

Auparavant, le sucré ne me tentait pas, d’une part d’un point de vue gustatif (ça, ça n’a pas beaucoup changé) mais aussi parce que certaines préparations très élaborées me paraissaient inaccessibles. Donc, une raison entraînant l’autre, ma curiosité était plutôt attirée par des plats salés, partageables, généreux. Les choses ont commencé à changer en passant chez Dorian, dont les réalisations, et les photos (bravo Marie !) semblent une invitation renouvelée, si ce n’est à partager sa table, à lui emprunter sans arrière pensée ses recettes pour les refaire, les revisiter, les retenir.

IMGP4223-1.JPG

Mais celle qui a définitivement balayé mes réticences, c’est Alexandra (alias Miss Tiny), qui m’a fait remarquer que le sucré était plus créatif parce que la présentation peut se décliner de mille manières, la gamme des couleurs se multiplier à l’infini, ce que son talent d’artiste met en scène d’une manière toujours époustouflante ! Si vous ne connaissez pas encore son blog, précipitez-vous !

Avec Alex, on peut se balader pendant des heures dans les quartiers « épicés » de la capitale (je parle d’épices comestibles, ne nous méprenons pas !), à tergiverser entre deux fécules, comparer la texture des thés à travers le paquet, même si la tentation est grande d’arracher l’emballage pour découvrir ce qu’il contient. La dimension sensuelle de ces activités suscite des éclats de rire multiples. Ou des sourires, parce que comme je l’ai déjà dit ailleurs, Alexandra a un humour pince sans rire auquel je ne résiste pas.

Et puis on peut aussi refaire le monde autour d’une tasse de thé au nom poétique et littéraire, fermer les yeux en repensant à des pages qui ressurgissent au fil de la conversation de nos lectures passées, projeter de se prêter des films japonais ou coréens que nous estimons injustement méconnus.

Moi qui ai dit à mes enfants pendant des années que les copains rencontrés par internet, ce n’était pas comme dans la vraie vie et tralali, et tralala, je fais amende honorable ! Ces rencontres nées de la lecture des blogs peuvent être très riches, durables, et promettre des moments pleins d’émotion, pas seulement culinaire.


Alors, comme j’ai une petite belle-sœur adorable, qui nous a rendu par son efficacité et son pragmatisme et sa sensibilité des services inestimables dans des circonstances douloureuses (et ce n’est pas fini, courage Valérie !), je me suis lancée pour elle dans l’élaboration de tuiles aux amandes et au chocolat, qu’elle me disait adorer. Je ne savais même pas que ça existait. Mais justement, c’est ce qui est stimulant.

Tuiles amandes – chocolat

undefined
Appareil aux amandes :
2 œufs + 2 blancs
250 g de sucre
50 g de beurre fondu
1 gousse de vanille
10 g de farine
250 g d’amandes effilées

Mélangez le sucre, les œufs en battant légèrement ; ajoutez le beurre et la gousse de vanille fendue en deux. Laissez reposer 1 h. Incorporer délicatement la farine et les mandes effilées.
Laissez reposer 12 heures.

Après ce temps, préparez l’appareil au chocolat :
200 g de sucre glace
30 g de cacao en poudre non sucré
60 g d’eau
80 g de beurre fondu
60 g de farine
60 g de noix ou de noisettes hachées.

Mélangez le sucre glace, le cacao et l’eau jusqu’à obtenir un mélange lisse. Ajoutez le beurre, puis la farine et les noix.
Laissez reposer 1 h.

Avec une cuillère, faites des petits tas d’appareil aux amandes sur une toile siliconée ou sur du papier sulfurisé posé sur une plaque, aplatissez-les avec le dos de la cuillère. A la poche à douille, entourez chaque petit tas d’une couronne de pâte au chocolat.

Enfournez à 180° et cuisez environ 5 à 10 mn, en surveillant la cuisson, jusqu’à coloration. Dès la sortie du four (attention, ça refroidit vite et quand c’est froid, et durci, on ne peut plus changer leur forme), moulez sur des gouttières à tuiles, ou sur un rouleau à pâtisserie, ou sur une bouteille. Moi j’ai utilisé les plaques à baguettes, ça marche aussi.

undefined
Comme il restait de la pâte au chocolat, j’en ai fait quelques-unes tout chocolat, c’est très fin.

undefined

Et Valérie a bien aimé.

IMGP4226.JPG
Merci Alex, je sens que plein d'idées affluent!
Print
Repost

Commenter cet article

Fredee 08/03/2008 21:55

A grignoter a toute heure de la journée ;-))Elles sont tres belles pour un 1er essai! Continue la patisserie moi je dis...tu iras loin ;-)

zeze 08/03/2008 12:51

Adorablement bonnes ces tuiles, elles fondent sous la dent, et au fur et à mesure, sans qu'on ne s'en rende compte, il n'y en a plus, bouh, snif, quand est-ce que t'en refais dis?

Dorian 07/03/2008 00:17

Alors d'abord je vais vite le dire à Marie et je t'assure que comme c'est toi qui le dit je sens qu'elle va me rougir de plaisir ! Ensuite... dès que j'ai le dos tourné voilà que tu pâtisses à tour de bras ! bon remarque je sens que je ne vais ni m'en plaindre ni me gêner pour reprendre tes petits pâtesseries gourmandes ! c'est malin 00h16 et je suis en train de me dire que je pourrais commencer de suite... tu ne me rends décidément pas très raisonnable... tant mieux !

Chris 04/03/2008 12:31

De bien jolis débuts en pâtisserie! Ces tuiles sont bien tentantes!Merci pour ton message sur mon blog.Bonne journée!

Sha 04/03/2008 11:50

J'adore le croquant des tuiles sous la dent, j'adopte !

Miss Tiny 04/03/2008 10:05

Enfin de la reconnaissance!!! Je commençais à m'impatienter!!!!!!!!;-DMa chère Pascale, je suis énormément touchée par ce billet qui m'est dédiée. Je me souviendrai longtemps de notre 1ère rencontre lors du 1er brunch. Je me souviens d'une bloggeuz avec bcp d'humour, très intéressante mais réservée. Et lorsque tu me parles d'amitié, je te sens sincère. Pkoi? Car tu es sortie de ta réserve et tu te livres, signe d'une certaine confiance et nonchalance. Inutile de te dire que j'apprécie énormément ta compagnie car avec toi, on peut parler de tout et surtout de culture diverse... Oui, nous vibrons des mêmes choses et je continue de penser que notre groupe de Nénettes s'est bien trouvé. Il y a de la place pour d'autres bloggeuz mais il y a une base stable qui forme ce petit groupe d'amies et tu en fais partie.Alors merci pour ce joli billet. Je t'embrasse touplin et te dis... A JEUDI!!!!!!!!!!!!!AlexandraPS: euh, j'ai fait une bêtise: vendredi soir, comme je n'avais pas envie de cuisiner, j'ai descendu toutes les tuiles que tu m'avais généreusement offertes avec un simple verre de lait. Tu imagines la grosse flemme!!! C'était un vrai régal. Surtout, continue le sucré mais n'oublie pas le salé aussi!!!

ranjiva 04/03/2008 10:02

Je suis un peu comme toi aussi, je ne me lance pas trop dans le sucré, mais il faut toujours essayer. Pas mal tes tuiles pour un début et avec noix et cacao, ça ne peut être que bon. Bonne journée.

gracianne 04/03/2008 08:58

On doit etre un peu pareilles je crois :) mais t'inquiete pas, on progresse, d'ailleurs tes tuiles en sont la preuve.peut-etre que mes enfants aimeraient, ca?

labas 03/03/2008 22:30

elles sont très jolies ces tuiles

Marie 03/03/2008 19:58

C'est vrai que les rencontres par internet c'est pas que du pipo!E miss tiny en fait partie pour moi aussi! comme toi d'ailleurs!ça vient du riz mon soucis dessert! bref, c'est tuile, je t'en volerai bien une!