Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Fougasse au levain liquide, lardons-gruyère-herbes du sud

com
Pain du mardi, clap, 3ème! Je m'étonne moi-même!

Je n'en suis pas encore à publier tous les jours, comme certains me l'ont suggéré, mais je progresse!

Mon levain liquide étant prêt, j'étais impatiente de l'utiliser.


J'ai suivi les conseils de
Murielle et d'Anne, qui elles-mêmes ont utilisé la recette de levain liquide d'Eric Kayser.

Après quelques jours de patience et d'attention, on a l'impression d'obtenir l'essence, l'esprit du pain.
Voilà que je deviens lyrique.

Donc, j'ai pioché, toujours chez
Anne, l'idée d'une fougasse.
J'en avais déjà fait, à la machine à pain, mais depuis ma découverte du pétrissage manuel, j'avais envie d'une autre approche.

Donc voilà, la recette d'origine est
ici, mais je l'ai quelque peu modifiée, surtout à la fin.

Fougasse lardons-gruyère-herbes de Provence


500 g de farine T65
100 g de levain liquide
3 g de levure fraîche de boulangerie
30 cl d'eau tiède (20°)
1 c. à c. de sel
100 g de lardons fumés
75 g de gruyère rapé
1 c. à c. d'herbes de Provence (thym, romarin, origan)
1 c. à s. d'huile d'olive

Mélanger la levure fraîche avec 5 cl d'eau. Laissez reposer 10 mn.
Dans un saladier, mettez la farine et le sel. Creusez un puits au milieu et versez-y la levure diluée et le levain liquide.
Ajoutez l'eau petit à petit en mélangeant jusqu'à obtenir une pâte qui ne colle plus aux mains.
Transférez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et pétrissez 10 à 15 mn.

Cette étape peut se faire en machine à pain, programme pâte seule.


Laissez lever une heure dans le saladier sous un torchon, au chaud.

Faites dorer les lardons dans une poêle sans graisse.

Divisez la pâte en trois pâtons égaux, en les pesant. Incorporez à chaque pâton le tiers des lardons et le tiers du gruyère en repétrissant un peu. Aplatisez chaque pâton avec la main et incisez-les pour faire les fentes caractéristiques des fougasses. Elargissez-les parce qu'elles vont se refermer à la levée.



Posez les fougasses sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Recouvrez d'un torchon et laisez lever encore 45 mn environ.


Badigeonnez d'huile d'olive et enfournez pour 15 mn dans un four préchauffé à 210 °.


Le goût n'a rien à voir avec celles que j'avais faites avec de la levure, la mie est aérée,  c'est un régal juste comme ça avec un verre de quelque chose de frais de votre choix à l'apéritif.


Ceux avec qui je l'ai dégustée ne sont pas du genre à mettre des commentaires, ce serait l'occasion de commencer!  ;-)



Print
Repost

Commenter cet article

Dragon gracianne 17/06/2008 15:28

Brava! che bella!

inoule 16/06/2008 21:48

A essayer très vite ! Miam !

Cricri 13/06/2008 21:18

quelle belle fougasse j'adore

Chrystel 13/06/2008 10:32

Elle est très belle ta fougasse. Va falloir que je me mette au levain Kaiser, moi aussi.J'ai vu que tu t'es mise au Pandan ! Quel régal !Bises PascaleChrys

dumè 12/06/2008 21:27

un ptit verre de vin blanc avec quelques tomates confites pour moi, please !!
: )
j'aime bien ça ;
excellente journée ;
dumè ;

Elise 12/06/2008 14:15

Miam, la fougasse maison bien réussi comme la tienne, je raffole! Bonne journée et n'hsites pas à venir faire un tour sur mon blog.

Murielle et Stanislas 12/06/2008 13:01

Pas eu le temps de passer mardi...A la maison, j'ai des malades avec des microbes pas sympas!Ta fougasse est superbe, bravo!Au fait, moi je laisse des commentaires alors je veux bien y goûter, lol.

marie 11/06/2008 22:26

Je choisi un rosé bien frais. J'entends deja les cigales...

eleonore 11/06/2008 20:36

AH une fougasse...je la mange avec du jambon serrano....c'est aussi un délice et ta variante est plein sud soleil....

Doria 11/06/2008 14:15

Cette fougasse est une réussite. Elle est bien aérée ! Ce levain liquide est essayer rapidement.Bisous et bon mercredi, Doria