Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Quoi vous dire?

com
Décidément, les fleurs de jardin ont beau faire ce qu'elles peuvent, tant que la température ne sera pas remontée de 10 ou 15 degrés, on n'y croira pas. Et pour les recettes, on continuera à avoir envie du gazpacho et à mettre en oeuvre le pot-au-feu.

Tenez, moi hier soir, en me préparant à partir à la salsa...

Parce que le mardi soir, c'est tout un rituel: on va tous les quatre chez Arlette, comme on est en retard, on saute dans la voiture la plus proche, on a un quart d'heure pour faire 20 kilomètres, quand on arrive tout le monde est déjà en rueda, on s'affiche, on s'incruste, on danse (c'est indescriptible de détente immédiate et durable), on papote, on repart et on retourne chez Arlette où on révise les passes jusqu'à une heure du matin (notre prof chéri Valéry ne s'en doute sûrement pas en voyant nos performances, bien qu'il se dise fier de nous, il est très gentil) et on déguste des trucs qu'on a préparés avant, à boire et à manger. Par exemple, on a testé des tas de recettes de rhum arrangé, il en existe autant que d'amateurs de rhum arrangé, qui se distingue du punch pour deux raisons:
- il se prépare à l'avance (1 mois minimum), peut se conserver longtemps et se bonifie en vieillissant
- il est plutôt originaire de la Réunion, alors que le punch est antillais. Rendons à César, ou à Aimé Césaire...

 Voilà quelques expérimentations:

L'aphrodisiaque (forcément)

1 bouteille de rhum blanc
2 bâtons de cannelle
Le zeste d'un demi citron jaune
Le zeste d'un demi citron vert
un morceau de zeste d'orange
2 étoiles d'anis
4 clous de girofle
1 gousse de vanille fendue
1 cm de racine de gigembre épluchée et coupée en deux
quelques grains de poivre
15 cl de sirop de sucre de canne

Mettez le tout dans une bouteille de 2 litres et laissez macérer.


L'ananas de Pierrot


Dans un grand bocal à conserve, mettez un ananas entier épluché. Recouvrez-le de rhum. Laissez macérer pareil, le plus longtemps possible.
Y a pas plus simple et c'est délicieux. Le rhum est très parfumé et perd de sa vigueur en alcool qui est absorbée par le fruit.
Quand le rhum est bu, on peut donc utiliser les morceaux d'ananas dans des préparations mais il est gorgé d'alcool, alors il faut en tenir compte.

Si vous avez des idées d'utilisation, n'hésitez pas à les livrer en commentaires, on les testera immédiatement et on vous en reparlera. Ceci est un blog interactif.


Rhum arrangé aux bananes

Insérer dans une bouteilles d'un litre de rhum 5 ou 6 bananes séchées. Laissez macérer au moins un mois. Très bien aussi.

Mais on mange aussi! Donc hier soir, minée par la météo, j'ai expérimenté la recette trouvée sur le blog de Mercotte inspirée de celle de Pascale

Le résultat était assez moyen, j'ai du faire trop vite, ou oublier un ingrédient, les deux étant forcément liés. Parce qu'il faut dire qu'au moment où, après une journée de dur labeur, j'avais mis mon four à préchauffer (j'avais préparé l'appareil de base le midi et mis au frigo comme prévu), notre voisin préféré est venu sonner pour nous inviter à venir prendre l'apéro dans la rue, c'était le jour officiel pour parler à ses voisins.
L'initiative étant très sympathique, je n'ai pas voulu l'éconduire d'une manière trop directe en disant que j'avais autre chose à faire. Donc je l'ai invité à entrer avec sa femme, qui est peu loquace d'habitude donc c'était bien d'en profiter, et nous avons devisé agréablement en même temps que je préparais mes biscuits croquants... qui se sont révélés gras et mous à la sortie. Il n'est pas facile de savoir ce qu'il faut privilégier dans des moments pareils. Je ne regrette pas mon choix, je réussirai certainement ces trucs une autre fois. Ou vous, vous me raconterez. J'ai des graines de nigelle à revendre, au cas où.


Sinon, je viens de finir ce petit livre de Tanizaki, Le coupeur de roseaux. Sublime auteur, dont je n'ai lu pour l'instant que des textes courts comme celui-là, et le meurtre d'O-Tsuya. Un jour, je m'achèterai ses oeuvres en Pléïade.
C'est très contemplatif au début, puis initiatique, introspectif... C'est l'histoire d'un promeneur qui visite le site d'un ancien palais impérial et fait la rencontre d'un homme sur le bord du fleuve qui l'arrête pour lui raconter l'histoire de sa vie puis disparaît, était-ce un fantôme, un double? Ils entrent en relation intime puis  se séparent et l'impression reste. C'est beau, rapide,fugitif, comme le printemps en ce moment.






Print
Repost

Commenter cet article

Gudule-Anne 13/10/2006 13:50

haha dans mon "aphro" je mets enormement de gingembre ça picotte j'adore !PS: joli ptit blog :)

Pierre-Yves 04/06/2006 20:44

Même pas drôleuh si moi je test la recette des coktails j'vais me faire sermonner ^^
Mais tout de même ça donne envie