Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Pavlova et SALADE!!

com
Avec tous ces excès dus à mes tentatives de renouveler le quotidien des repas, j'ai un peu ruiné les efforts du printemps pour retrouver des proportions acceptables. Bon ben tant pis...
Pourtant j'ai presque fini ma carte de piscine, amélioré ma brasse coulée, merci Karine, je n'aurais jamais persévéré autant sans toi, jusque là, je détestais ça la piscine. Et là, je vais même jusqu'à apprécier les vendredis midis, mais y a des fois où des impondérables... font que je peux pas vraiment compter là-dessus non plus pour améliorer durablement la situation.

Donc dimanche midi, salade pour tout le monde.
Mais il faut que ça soit présentable, sinon, beurk de la salade! je peux avoir des knackis et de la mayonnaise? t'as pas fait du riz? (nourriture de base à la maison), ça mine le moral des fois. Mais comme ils sont gentils, le moins virulent fout la honte à celui qui a lancé les hostilités: "Non mais imagine si tu faisais à manger pour tes enfants et qu'ils réagissent comme ça??? T'es complètement immature! allez, mange, en plus ça te fera pas de mal, et sinon je balance tout ce que tu caches dans tes placards, au fait elle est où la tablette de chocolat aux noisettes qui restait?"
Alors si je présente les salades comme ça, ça passe. De haut en bas (ou à eu près):
- une tomate coupée en deux, épépinée, farcie avec de la ricotta aux herbes (persil, ciboulette), sel, poivre
- un oeuf dur grossièrement hâché
- 3 tranches de lomo basque autour de l'assiette
- et sur la tartine de pain maison, aux céréales, des tomates séchées et conservées dans l'huile d'olive, coupées en petits morceaux avec des câpres géantes (les deux trouvées au salon Saveurs), de la pâte d'olive (violette) et un hachis d'oignons et d'aubergines conservées dans le vinaigre trouvés aussi chez des artisans siciliens "il gusto dei sapori smarriti" au salon Saveurs.
Ils me donnent d'ailleurs l'impression que le succès aidant, ce ne sont plus de simples artisans. Chez eux tout ce qu'on goûte donne envie de l'acheter, et tout est conservé dans l'huile d'olive, voyez ce que je veux dire... Mais on n'en mange que de petites quantités à la fois, bien sûr.


Mais je continue quand même avec les desserts, c'est grave.
Et j'emprunte ici à Dorian une recette dont je ne connaissais même pas le nom: la pavlova.
Si j'ai bien compris, la base de la pavlova, c'est meringue, chantilly, fruits, donc de multiples variantes sont possibles, mais celle-là est vraiment super.


La meringue est au chocolat, c'était ma première meringue, alors chui fière. Là, c'est avant d'enfourner. Au lieu d'en faire une grande, comme cela semble difficile à couper ensuite (on peut imaginer, couper un meringue en parts, il doit falloir en jeter beaucoup avant la perfection), j'ai triché, j'en ai fait plusieurs petites, individuelles.

En surveillant la cuisson ça marche bien, la preuve:







Les voilà cuites...













Et alors, garni, c'est super joli en plus.


Et délicieux.
Pourtant, je le redis, j'aime pas les gâteaux.

C'est plutôt les faire qui est magique.





Pavlova chocolat, crème et petites framboises

Ingrédients :

6 blancs d’œufs

300g de sucre en poudre

3 càs de cacao en poudre tamisé

1/2 càs de vinaigre balsamique

40g de chocolat noir haché assez finement (avec un couteau donc c’est forcément irrégulier)

500g de crème liquide entière fouettée en chantilly

500g de framboises – 3 càc de chocolat noir taillé en copeaux

1 pincée de sel

 

Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Et continuez à battre en ajoutant le sucre peu à peu (une cuillérée à soupe, battez et continuez jusqu’à la fin du sucre). Arrêtez de battre le mélange, ajoutez le cacao, le vinaigre, le chocolat haché puis mélangez le tout délicatement à la cuillère en soulevant bien jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Tapissez une plaque de papier sulfurisé, versez sur le papier, votre mélange chocolaté, délicatement de manière à former un cercle d’environ 20cm de diamètre (prenez un plaque plus grande car le mélange va s’étaler un peu), lissez le dessus de votre cercle. Enfournez la plaque à four préchauffé à 180° et dès que vous avez enfourné baissez la température à 150°. Faites cuire environ 45 à 50 min.

Pendant ce temps, montez la crème en chantilly.

C'était aussi la première fois que je faisais de la chantilly donc je l'ai complètement ratée, elle était toujours liquide au bout d'une demi-heure, il y  en avait partout, c'est pour ça qu'on ne la voit pas trop sur la photo. Les framboises étaient plus réussies. Ma petite soeur m'a dit que j'aurais du tout mettre (crème, fouet, saladier) au congélateur avant, vu qu'il faisait 30° ambiants)

Quand la préparation est cuite elle ressemble à une meringue à l’extérieur mais avec un cœur encore crémeux (l’effet vinaigre). Laissez bien refroidir, couvrez avec la crème, puis avec les framboises et enfin avec les copeaux.

J'ai oublié les copeaux de chocolat, dommage, ce sera pour la prochaine fois.


Print
Repost

Commenter cet article

stéphanie 20/06/2006 11:05

oh oui j'ai vu cette recette chez dorian !! Moi non plus je ne connaissais pas DU TOUT ! ça m'a l'air fameux !