Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Bavarois de tomate au chèvre

com


Bavarois de tomate au chèvre frais

Il faut une petite demi-heure de préparation et surtout au moins deux heures au frais pour que la gélatine prenne.

J'ai modifié les proportions par rapport à la recette d'origine parce que nous n'étions que 4.

Pour quatre personnes
 -4 tomates
 -125 g de fromage de chèvre frais ou brousse (moi j'ai utilisé du Petit Billy)
 -20 cl de crème fleurette
 -1 échalote
 -1 feuille et demie de gélatine
 -1 CS d’huile d’olive
 -1 CC rase de concentré de tomate
 -1 morceau de sucre
 -Du basilic frais
 -Sel et poivre

Coupez 2 tomates en fines rondelles et retirez les graines.
Découpez des disques de papier sulfurisé et déposez-les dans 4 ramequins. Huilez les bords. Tapissez de rondelles de tomates et mettez au frais.

Pelez, épépinez et coupez le reste des tomates en petits dés.

Hachez les échalotes, le basilic.

Faites ramollir la gélatine dans l’eau froide.

Faites revenir les dés de tomates 15 minutes avec l’échalote et le basilic, jusqu'à ce que l’eau de végétation soit évaporée.

Ajoutez le concentré de tomates et le sucre.

Mixez en purée fine. Ajoutez la gélatine essorée et faites chauffer 1min.

Ajoutez le fromage, salez et poivrez. Laissez refroidir.
Montez la crème en chantilly ferme et l’ajouter à la purée refroidie.

Mettez la mousse dans les ramequins, lissez la surface, filmez et mettre au frais 4h.

Au moment de passer à table, démoulez et retirez le disque de papier.

Décorez de feuilles de basilic et d’huile d’olive.


C'est bon et frais. Pour le soir, avec une salade; c'est parfait, un peu léger peut-être.


Comme entretemps j'avais eu le temps de terminer les Chelsea Buns dont je parlais précedemment (hier), cela a permis de terminer le repas dignement. J'avais laissé en partant à Paris la pâte à brioche dans la map, elle avait débordé, mais rien de dramatique, c'était une bonne pâte.


Chelsea Buns (brioches cannelle raisins)

 

Pour la pâte à brioche
Mettre dans la machine à pain, dans l'ordre préconisé par le fabricant (dans la mienne c'est d'abord les liquides):
25 cl de lait tempéré
1 gros oeuf
500 g de farine T 65 de préférence (moi j'ai mis de la T55, c'est bien aussi)
110 g de beurre mou
70 g de sucre
1 sachet de levure boulangère Francine

Si vous voulez faire la pâte à la main, allez sur le site source, c'est très bien expliqué

Pour la garniture
20 g de beurre fondu
200 g de raisins blonds (les faire gonfler : 1 minute au four à micro-ondes dans un bol avec un peu d'eau)
50 g de sucre roux
2 c à c de cannelle en poudre
le zeste râpé d'une orange

Avant d'enfourner
50 cl de lait
20 g de beurre fondu
30 g d'amandes effilées

Et pour glacer à la sortie du four
un peu de miel liquide chaud

Quand la pâte est bien levée, l'étaler en un rectangle de 50 x 30 cm. La badigeonner avec les 20 g de beurre fondu et la recouvrir avec le mélange de raisins, sucre roux, cannelle et zeste d'orange. Rouler la brioche (comme un gâteau roulé) en partant du long côté et la couper en 16 morceaux que vous placerez dans un moule rectangulaire (le mien fait environ 24X32 cm).
Si on roule dans l'autre sens, ça fait une douzaine de tranches, mais plus épaisses.

Couvrir et laisser lever de nouveau. La pâte doit encore doubler de volume.
Pendant ce temps, préchauffer le four à 160°C.

Avant d'enfourner la brioche, décorer avec les amandes effilées et arroser avec le mélange de lait et de beurre fondu (cela lui évitera de se dessécher à la cuisson). Faire cuire 30 à 40 minutes en la protégeant, si nécessaire, avec une feuille d'aluminium.

Pour une brioche bien moelleuse ne pas faire trop cuire.

A la sortie du four, glacer avec un peu de miel liquide chaud.




Print
Repost

Commenter cet article