Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Bonne année

com
Je sais, c'est pas très original comme titre, mais c'est sincère.

Je vous souhaite à tous plein de belles choses, que tout ce qui attend là, à la porte depuis plus ou moins longtemps prenne forme, se concrétise pour vous rendre heureux, vous ouvre de nouvelles voies d'accomplissement, remplisse le futur d'imagination et de projets.


On a toujours tendance à faire semblant de prendre plein de bonnes résolutions pour la nouvelle année, en sachant qu'on n'en tiendra pas la moitié et que d'autres ne dépendent pas que de nous, on va pas changer le monde. Pourtant...

Y en aurait des choses à faire...

... S'investir dans la création d'une association humanitaire qui créerait des écoles à Madagascar...

Bien sûr il y en a déjà plein, mais étant donné ce qu'y font les grandes ONG, enfin certaines, ce que j'en ai vu (je ne suis pas assez bien renseignée sur la question pour les incriminer en bloc), l'argent des généreux donateurs est davantage utilisée en "frais de fonctionnement" (terme vague qui recouvre bien des abus) que dans une action réelle sur le terrain, et les petites associations elles, oeuvrent à leur échelle, c'est un travail de fourmi, donc il n'y en jamais trop. C'est peut-être très illusoire, mais il paraît plus possible de contrôler ce que l'on fait à une échelle plus modeste.

Mais l'implication personnelle est forcément plus importante. C'est là qu'il s'agit de se bouger vraiment plutôt que de repousser à des lendemains toujours plus hypothétiques.

En plus, cette année, Gaëlle et moi, nous allons partir là-bas. C'est décidé, les billets sont pris, c'était son cadeau d'anniversaire. Ce n'est pas toujours facile d'avoir son anniversaire le 27 décembre. Là, elle a eu un vrai cadeau! Elle dit qu'elle est prète à découvrir ce pays qui est un peu le mien, tout en sachant que ce ne sera pas facile, vu que je n'ai ni les moyens ni l'envie de traverser le pays en 4X4 en m'arrêtant dans les palaces. Et à Madagascar, l'autre alternative, c'est la taxi-brousse, on ne sait ni quand on part ni quand on arrive, le réseau routier est aléatoire et la réseau ferroviaire inexistant.

Donc c'est parti, et 2007 devrait voir naître de vrais projets. J'espère.

Si vous me lisez et que vous avez des avis sur la question, bienvenue!!

Sinon, on a aussi décidé d'aller à la piscine sans trouver de faux fuyants toutes les semaines. A chaque échelle son côté réaliste.


Tout ça pour dire que si je suis à ce point pleine de projets, c'est que cette année a super bien commencé, en compagnie d'amis très chers et indéfectibles, on a eu bien du plaisir à être ensemble comme toujours, alors que l'éloignement géographique ne nous permet plus de nous voir qu'une ou deux fois par an, mais rien ne se dément de cette fidélité et de cette affection.
C'est un peu lyrique, mais pas exagéré.

Et on a bien mangé.

Et même qu'il y en a qui viennent sur le blog discrètement, furtivement, sans laisser de commentaires!!!!!!!!!!!

C'est fini ce temps-là, renard agile!!

D'accord, ça me remotive pour revenir plus régulièrement, mais les petits mots, ça fait plaisir.

J'ai promis de mettre en ligne tous les mets délicieux que nous avons préparés de concert dans l'immense cuisine familiale de Touraine qui nous réunissait de nouveau.


En voilà un, les autres suivront.

Cette recette, je la dois à Anne, de Papilles et Pupilles. Elle était alléchante chez elle, et elle tient ses promesses, même confectionnée par une débutante en terrine comme moi. Vous trouverez l'original ici, avec l'explication pas à pas, et des photos.

Terrine de canard aux noisettes et pistaches

Terrine de canard noisettes et pistaches

 

Préparation : 30 min
Cuisson et repos : 1h de cuisson + 2h de repos au four + 1 nuit (ou 24 h) au réfrigérateur

Ingrédients (pour 1 grosse terrine) :

- 2 magrets de canard (300 ou 350 g chacun)
- 500 g porc haché (chair à saucisse)
- 1 cuillère à soupe farine
- 1 oeuf
- 1 bouquet de persil
- 3 échalotes
- 2 gousses d'ail
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe d'herbes de Provence
- 1 cuillère à café bien bombées de sel de Guérande (je n'en ai mis qu'une, d'après le constat d'Anne, et ça suffit)
- 1 cuillère à café de poivre concassé fin
- 2 cuillères à café de poivre vert égoutté
- 1 verre à liqueur de Cognac ou d'Armagnac
- 40 g de noisettes grossièrement concassées
- 40 g de pistaches grossièrement concassées
- quelques zestes d'orange confite
- quelques pistaches entières
- quelques feuilles de laurier

Détacher avec un couteau effilé la peau des deux magrets.

Tapisser le fond de la terrine avec les deux peaux, se chevauchant légèrement et remontant sur les bords en épousant bien la forme de la terrine.
Puis déposer l’un des deux magrets.

Hacher le persil, les échalotes et l’ail.
Hacher grossièrement le deuxième magret et le mélanger à la chair de porc hachée.
Mélanger.
Ajouter l’œuf, la farine, le mélange persil-échalotes-ail, l’huile d’olive.
Puis les herbes de Provence, le sel, le poivre.
Mélanger.
Enfin les noisettes et les pistaches concassées, les baies de poivre vert, les zestes d’orange confite coupés en petits morceaux et le petit verre d’alcool.

Malaxer bien le tout jusqu’à complète homogénéité.

Poser cette farce sur le magret dans la terrine.
Appuyer.
Presser bien pour que tout soit bien tassé.
Disposer quelques feuilles de laurier à la surface.

Fermer et enfourner dans un four non préchauffé, pour 1 heure à 220/230°C (thermostat 7-8).
Puis laisser la terrine dans le four éteint pendant 2 ou 3 heures.

Vider doucement le gras liquide de la terrine.

Laisser une nuit au réfrigérateur.


 






Print
Repost

Commenter cet article

Snapulk 04/01/2007 20:10

Eh bien Renard Agile, on connaît l'ordre du jour de notre futur week-end pâtes, tes lumières m'aideront grandement. Il n'y a plus qu'à fixer la date!Merci Gracianne, je suis d'accord avec toi, en plus si on continue à se voir année après année, que les liens subsistent, c'est que le fond est  solide! Et puis, j'en profite pour répondre (un  peu en retard) à la question précédente: le petit restau Thaï est au 13 rue de la ferronnerie. Si tu passes dans le coin, fais moi signe!

Gracianne 04/01/2007 15:44

Les reveillons entre amis qui se voient rarement sont toujours les meilleurs je trouve, on a tant de choses a rattrapper.
Je te souhaite de realiser tes reves cette annee, c'est bien parti, vous avez deja les billets.
Bonne annee a tous ceux qui passent ici.

renard agile 02/01/2007 21:03

Bon, moi aussi j'ai pris plein de bonnes résolutions ! Entre autres, de laisser des traces de mon passage !
Snapulk a raison, c'est toujours un régal( dans tous les sens du terme) que de se retrouver, et je ne trouve pas du tout que son commentaire est exagéré...
Quant aux associations humanitaires( moi, je préfère dire de solidarité, question de positionnement...), le débat mériterait d'être approffondi. J'ai connu professionnellement ce milieu pendant une demi-douzaine d'années, et je ne suis pas sur que la petite taille empêche de faire des âneries...elles sont juste faites à plus petite échelle, même si je suis convaincu que certaines grandes structures abusent ou ont abusé les élans du coeur de généreux donateurs. Mais on ne peut pas généraliser, et surtout pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Mais ça demanderait plus que ces quelques lignes pour affiner la question.
Pour passer du coq à l'âne (ou du canard au cochon) je tiens à dire que je me suis régalé avec cette terrine présentée plus haut. Merci donc à Anne pour sa participation indirecte à notre réveillon.
Bises,
Renard Agile