Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Riz de printemps aux asperges, artichauts et petits pois

com
Là, je crois, enfin, j'espère, que le printemps est là pour de bon.
Surtout que j'ai acheté des légumes que je n'utilise pas tellement d'habitude, comme les asperges; je crois que c'est la première fois que je les achète autrement qu'en bocal.

Mais bon, il faut un début à tout.

J'avais acheté des artichauts aussi. Et des oignons nouveaux. Côte d'alerte du bac à légumes: tu utilises ou tu vas bientôt jeter.

Rien jeté, et expérience pleine de plaisir.

C'était plutôt long à préparer, mais ça valait vraiment la peine. Je me suis un peu inspirée du blog de Patrick, (ça s'appelle peut-être un site?) que je découvrais par la même occasion et qui est plein de richesses, en particulier cette recette que j'ai adaptée avec mes ingrédients et la préparation des artichauts selon Jamie Oliver.

Il paraît qu'avec un peu de pratique, on peut préparer des artichauts en une minute. Je vous rappelle dans dix ou vingt ans. Mais vraiment, c'est différent de tous les coeurs d'artichaut que j'avais mangés jusqu'à aujourd'hui. C'est vous dire!!

Alors l'idée, c'est de prendre des artichauts entiers, crus, neufs quoi.

On  coupe le sommet des artichauts sur 3 cm. Il faut un couteau qui tient la route!
On enlève les feuilles dures une par une, puis le foin et les feuilles tendres du centre avec une petite cuillère.
Je cite Jamie, un boute-en-train: "enlevez le foin avec le dos d'une petite cuillère; avec un peu de pratique, vous saurez où exactement faire rentrer la petite cuillère pour éliminer le foin sans casser le fond".  Il  faut que je tente un CAP cuisine avant.

Avec un économe, on enlève tout ce qui est vert, dur et plein de fils et on met tout de suite dans l'eau citronnée sinon ça noircit illico..

En fait je m'en suis pas trop mal sortie, c'est juste un peu long. surtout avec 5 artichauts.



Riz de printemps, aux asperges, artichauts et petits pois
(plat complet)

4 c. à s. d'huile d'olive
5 côtes de porc
2 oignons nouveaux
1 gousse d'ail
5 artichauts
250 g de petits pois
1 verre de vin blanc
1 botte d'asperges vertes
300 g de riz
Sel, poivre
1 petit bouquet de basilic
1 petit bouquet de menthe
2 citrons



Préparation des artichauts (toujours adaptée de Jamie)

Faites chauffer 2 c. à s. d'huile d'olive avec la gousse d'ail dans une casserole à fond épais. Laissez suer sans trop colorer. A feu moyen, ajoutez les artichauts coupés en quartiers et salez.
Versez le jus d'un citron et laissez cuire environ 3 mn pour que l'humidité s'évapore.
Ajoutez le vin blanc et laissez mijoter pendant 10 mn. Retirez du feu.

Ajoutez les feuilles ciselées de 4 tiges de basilic et 4 tiges de menthe fraîche. Laissez reposer quelques minutes, le temps que les arômes se diffusent.

Réservez.

J'ai goûté, rien que comme ça, c'est un grand plaisr gustatif!!!



Préparation des asperges

Epluchez les asperges. Supprimez la partie inférieure dure et séparez les pointes des tiges.

Mettez-les à cuire dans de l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elles soient tendres, en retirant les pointes un peu avant les tiges, parce qu'elles doivent cuire un peu plus. J'ai fait ça au feeling, c'était  mon baptême d'asperges.

Egouttez les asperges et gardez l'eau de cuisson.

Mettez le riz à cuire dans un cuiseur ou selon votre méthode personnelle, en utilisant une ou deux louches de l'eau de cuisson des asperges. J'ai utilisé du riz thaï parfumé mais ça doit être bien avec du riz pour risotto. La cuisson est alors différente (voir le site de Patrick)

Petits pois

Faites bouillir de l'eau, et mettez-y à cuire 250 g de petits pois. Suivant s'ils sont frais ou surgelés, ça ne prend pas le même temps, alors faites attention qu'ils ne cuisent pas trop.


Découpez les côtes de porc en lamelles.
Emincez les oignons blancs.
Dans une sauteuse, faites chauffer le reste d'huile d'olive.
Faites-y revenir les lanières de porc pendant quelques minutes. Quand elles sont dorées, ajoutez les oignons, laissez cuire à feu doux 5 à 7 minutes de plus.

Ajoutez le riz cuit et mélangez délicatement.

Ajoutez les petits pois et les artichauts et remélangez, puis posez les asperges par-dessus pour ne pas les abîmer.

Servez aussitôt.


Je ne suis dédidément pas douée pour les photos de nourriture, mais on peut pas tout faire non plus.









Print
Repost

Commenter cet article

MARIE 02/04/2007 19:09

Hello Snapulk
Ta recette me fait très envie mais je crois que je vais zapper "l'épluchage" des artichauts et utiliser des fonds d'atrichaut surgelé de mon ami "Picard" merci pour cette recette

mary 31/03/2007 09:34

j\\\'ai laissé passé quelques jours un peu forcée par une bronchite carabinée, mais au fond de mon lit je continuais à délirer sur les mille façons de se compliquer la vie et de faire compliqué quand on pourrait faire simple. Chez moi on sait depuis toujours que les artichauts font un riz excellent : rien contre donc, j\\\'ai lu un peu ébahie et attendrie tes démêlés pour les préparer mais quand quelques lignes plus loin je lis: A feu moyen, ajoutez les et salez.
Heureusement le renard agile a donné un autre intérêt au mélange.

Véro 27/03/2007 23:09

Je viens d'aller voir tes deux posts précédents... Comment ne pas être d'accord avec Gracianne et le Renard, moi qui suis une "mélangée"... Pour les asperges, moi non plus je n'en n'ai jamais achetées des "vraies", mais ça va changer grâce à qui??? Grâce aux blogs de cuisine!!! et à toi! lol 

Gracianne 27/03/2007 12:58

C'est pas grave, les photos, l'essentiel en fait c'est que ce soit bon dans l'assiette.
Je suis d'accord avec ton ami le renard, il nous faut du melange.

Renard Agile 27/03/2007 09:22

Ca fait plaisir de voir les assiettes qui commencent à sentir le printemps !
Tout ce vert, ça me met en appétit !
J'ai laissé passer quelques jours sans commentaires, même si ce n'est pas l'envie qui m'a manqué de pousser un coup de clavier au moment ou j'entends de plus en plus les débats se crisper frileusement autour des thèmes de l'immigration et de l'identité nationale.  L'universalisme de la pensée des lumières en prend des sacrés coups sur la carafe. Sans papiers, sans droits,  avec des papiers, avec de moins en moins de droits.... La France n'a toujours pas ratifié la convention internationale des droits des travailleurs migrants adoptée par l'assemblée générale des nations unies en...décembre 1990 !!!
Je me souviens d'un slogan des années 80 : "La France, c'est comme une mobylette : pour avancer, il lui faut du mélange"

Patrick 27/03/2007 01:47

Merci pour le(s) lien(s).
Pour les asperges, tu peux aussi les laisser entières si tu veux les manger telles qu\\\'elles. Dans ce cas, tu les attaches avec de la ficelle au niveau des tiges (en fagot), et tu les plonges dans l\\\'eau bouillante sur la base des queues, pointes en l\\\'air. Les queues cuiront dans l\\\'eau et les pointes avec la vapeur s\\\'échappant de la casserole, donc moins.
Pour ne pas t\\\'embêter avec la ficelle, l\\\'astuce consiste à les poser de la même manière et de boucher les vides du fond de la casserole avec des galets, ou n\\\'importe quoi qui restera au fond de la casserole. Ainsi les asperges resteront debout.