Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les nouveaux chiens de garde, film indispensable

com

Si comme moi vous êtes relativement méfiant vis-à-vis de l'information distillée par les médias, si par instinct ou déconvenues multiples, vous choisissez de ne pas regarder la télévision mais plutôt de vous informer par l'intermédiaire de la presse écrite, si vous cherchez à faire des recoupements entre les différentes sources internet parmi lesquelles vous avez déjà fait un tri...

Si vous êtes plutôt du genre à décrypter le piège de la formulation, l'effet de style qui cache un non-dit inacceptable, qui éveillera votre curiosité pour aller chercher ailleurs un peu plus de sources, vous ne vous sentez pas pour autant l'âme d'un dangereux paranoïaque qui se sent menacé en permanence, mais plutôt celle d'un citoyen soucieux de conserver ses lettres de noblesse à la liberté de penser et à la démocratie.

nouveaux-chiens-de-garde.jpg

Allez donc voir Les Nouveaux chiens de garde. Ce que vous pensez n'en sera que confirmé, ne vous rendra que plus vigilant, et vous pourriez même être surpris de votre naïveté.

C'est l'impression que j'ai eue lorsque les lumières se sont rallumées après la projection. Le sentiment renforcé d'être le jouet d'intérêts orientés pour l'essentiel dans un but mercantile et qui ne ressemblent plus que de très loin à l'idéal que représentait le journalisme pour des Albert Londres, Evelyn Vaugh ou plus près de nous pour  Paul Nizan qui avait déjà tenté de nous mettre en garde (haha) avec ses Chiens de Garde. C'était en 1932.

Et c'est plus que jamais d'actualité.

Ici ce sont les motivations et l'éthique des "experts" constamment sollicités sur les sujets les plus divers, toujours les mêmes, mais aussi de Michel Field, Philippe Val, Isabelle Giordano, Nicolas Demorand... qui sont réinterrogées ainsi que de nombreux journalistes de la presse écrite et de grands quotidiens.

Il y a donc des raisons de penser que peu de publicité sera faite à ce film, qu'il ne passera jamais à la télévision évidemment, et que sans le bouche à oreille, il ne tiendra pas longtemps à l'affiche.

Bien sûr, il a été critiqué pour sa partialité, son absence d'objectivité, son choix d'extrait courts qui en feraient des contre-vérités... c'est à entendre, et à réanalyser. A vous de voir. C'est aussi une façon d'entendre différemment ce qui nous est déversé au quotidien, formaté malgré les sources de plus en plus nombreuses.

Serge Halimi avait écrit Les Nouveaux Chiens de Garde en 1997, et actualisé en 2005. Cet ouvrage a servi de trame au film.

Il serait utile aussi de voir ou de revoir les films de Pierre Carles sur ces questions.

 

Voilà le synopsis:

Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations prémâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

En 1932, Paul Nizan publiait Les Chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en gardiens de l’ordre établi.
 Aujourd’hui, les chiens de garde, ce sont ces journalistes, éditorialistes et experts médiatiques devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux chiens de garde dressent l’état des lieux d’une presse volontiers oublieuse des valeurs de pluralisme, d’indépendance et d’objectivité qu’elle prétend incarner. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information pervertie en marchandise.

Bande annonce: 

 


 

 

Extrait:

 

Print
Repost

Commenter cet article

Yan 04/03/2012 19:43


Excellent film que je vais peut-être revoir (il faut découvrir si ce n'est déjà fait ceux de Pierre Carles aussi) Pour poursuivre : une vidéo sur le traitement médiatique de Mélenchon, "sauts d'obstacles médiatiques"

Snapulk 04/03/2012 20:14



Oui, je connaissais les films de Pierre Carles, et j'aimerais beaucoup les revoir d'ailleurs. Par contre je découvre ces vidéos, et c'est... dans la même logique. Merci de me les avoir
transmises!



Hélène 02/02/2012 08:06


Depuis que je blogue, je lis les médias autrement. Il faut que j'arrive à voir ce film.  Pas beaucoup de publicité autour de ce film.

Snapulk 02/02/2012 09:18



Et pour cause! Donne-moi ton avis, quand tu l'auras vu, il y a de quoi en discuter!



Delphine 25/01/2012 11:05


Dans le cadre de mes études, je suis des cours de médias, et c'est fou ce que j'ai appris en un semestre, et ce que ça a changé dans ma manière de vivre en interaction avec eux... Désormais je ne
vois plus du tout l'information de la même manière, je recoupe les différents points de vue sur un sujet, je lis de plus en plus de journaux (et c'était pas gagné il y a quelques mois de ça hein
;)) Enfin bref, j'irais bien voir ce film, ne serait-ce que pour confirmer ce que je pense déjà: on se fait bien avoir parfois...