Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Qui veut gagner un bon d'achat de 50€ chez Amazon?

com

J'aime beaucoup cuisiner, ça c'est dit.

J'aime bien aussi les accessoires, les gadgets culinaires qui permettent de faire plus vite ou plus facilement certaines choses, comme l'éplucheur à tomates, grand must que j'offre à mes copines, la râpe Microplane dont je ne pourrais plus me passer, la passoire en silicone escamotable pour les petites espaces de rangement, et puis tous les moules en silicone de toutes sortes... et des dizaines d'autres encore.

La lecture de choses très diverses m'occupe bien aussi, et il me vient parfois l'idée d'inventer des recettes parfois bizarroïdes à partir d'idées glanées de ci, de là. Je ne mets pas toujours mes projets à exécution, mais c'est toujours un plaisir d'y avoir pensé.

Par exemple, comme j'aime beaucoup passer mes vacances en Espagne, où je peux profiter de la présence de  Mary qui connaît admirablement la cuisine traditionnelle, j'avais des souvenirs de parfums enivrants en lisant ces lignes tirées de "La solitude du manager" de Manuel Vasquez Montalban:

"Devant le placard rempli de boîtes de conserve, il hésita entre la facilité de la boîte réchauffée et l’alchimie d'un plat cuisiné au petit matin. Qu'est-ce que je vais manger? Des vermicelles à la casserole.

Dans le réfrigérateur et le petit garde-manger situé près du placard il trouva tout ce qui était nécessaire. La côte de porc légèrement salée fut soumise à la rigueur de la goutte d'huile brûlante dans la casserole en terre. Ensuite une pomme de terre en morceaux, de l'oignon émincé, du poivre et de la tomate. Après avoir malaxé le roux, Carvalho le sala et y ajouta un peu de paprika avant d'y verser les vermicelles et de les remuer jusqu'à ce qu'ils se transforment en petits éclats de verre tendant vers la transparence. C’était le moment de verser le bouillon pour recouvrir le mélange. Lorsque ce dernier commença à bouillir, Carvalho y plongea quatre tranches de grosses botifarra de Bisbe et juste avant de retirer la casserole du feu il paracheva son œuvre en ajoutant de l'ail pilé et du piment, frits à part. L'emploi de la botifarra noire pour les vermicelles, il le tenait d'un couvent de nonnes dans lequel il s'était caché vers la fin des années 50 afin de se faire oublier lors de la découverte de l'imprimerie du parti..."

Et vous? Est-ce qu'il vous arrive, en lisant un passage d'un livre, d'avoir soudain envie de réaliser cette recette, ou d'en imaginer une autre qui lui ressemblerait?

Même si on ne met que très rarement ces idées-là à exécution - on continue à lire le livre et on oublie - ce sont de petits moments gourmands qui agrémentent la lecture et qui lui donnent une autre dimension, et parfois ils persistent longtemps après.

Le lien entre tout ça, c'est que je vous propose aujourd'hui de gagner un bon d'achat de 50 euros à dépenser comme bon vous semblera sur le site d'Amazon, que je fréquente beaucoup parce qu'on y trouve des choses vraiment très diverses, comme les accessoires de cuisine et les livres, donc, mais aussi de la musique, des DVD, et bien plus encore. En plus les prix sont très attractifs et on peut opter pour une livraison en 24 heures, que demander de plus?

Pour gagner ce bon d'achat, il suffit de me raconter en commentaire une association comme celle-là, un souvenir de lecture (Polar, roman, B.D., ce que vous aimez...) qui vous a donné une envie gustative. J'effectuerai un tirage au sort parmi vos commentaires et je publierai le nom du gagnant dans un prochain billet.

Vous avez jusqu'au 18 mars à 23h59 pour rassembler vos souvenirs, et si vous en avez plusieurs, n'hésitez pas à laisser plusieurs commentaires!

Et voilà déjà quelques idées, si une petite visite vous tente...

Print
Repost

Commenter cet article

online video editing 02/09/2014 06:55

Il parvient à saisir dans ses portraits des expressions que ceux qui connaissent les modèles retrouvent immédiatement. Et même si l'on n'a jamais rencontré les personnes photographiées, on a l'impression de saisir quelque chose d'elles dans l'instant qu'il a réussi à capturer, là.

Mary 19/03/2012 12:30


Salut et merci, j'arrive tard pour le concours mais dès que tu m'en as parlé j'ai pensé Manolo Vásquez Montalban.


Ensuite j'ai lu et tu avais eu la même référence, ce qui ne m'étonne pas car dans son inmense culture la cuisine avait un rang privilegiém c'était un fin gourmet et il a écrit un livre sur la
cuisine catalane bien avant que Ferran Adrià fasse connaître la Catalogne au monde culinaire


Heureusement tu ne parles pas du même roman! Le mien c'est Les oiseaux de Bangkok Carvallo le premier detective bon vivant (tu vois Sherlock ou
Poireau manger?) cuisine des spaghettis à la thailandaise je n'ai pas le roman sous la main mais j'ai tout acheté et cuisine mon premier plat de cuisine asiatique!!! moi la traditionnelle c'est
par la littérature que j'y suis arrivée, enfin catalanoasiatique...

Flore 18/03/2012 22:33


Personnellement, je suis toujours attirée par la nourriture que l'on trouve dans les mangas, et plus particulièrement dans le voyage de chihiro ! J'adore la cuisine japonaise (et pas que les
sushis !). Mais je n'ai jamais réussis à trouver tout ce qu'ils mangeaient !


 


Je participe donc à ce concours, merci !


 


Et d'ailleurs je m'abonne à ton blog via hellocoton !

Constance Rouquet 18/03/2012 22:06


Bonsoir!


Un souvenir gourmand: (vous allez me dire que c'est bien normal mais bon...) en lisant Charlie et la Chocolaterie!Cela me donnait des envies de chocolats!

Kunst 18/03/2012 19:21


Kafka sur le rivage, mais tu le sais déjà ;)
bol de nouilles, riz, soupe de miso, maquereau séché et légumes marinés...Et donc, 15 jours de cuisine asiatique de retour "at home" ^^

jerom69 18/03/2012 15:48


ce qui m'a marqué le plus c'est le roman truisme de marie darrieussecq ! j'ai aodré et m'a fais beaucoup réflechir !


merci pour ce jeu

Annie 18/03/2012 15:42


Il y a bien longtemps... en classe, j'étais plutôt matheuse, pas littéraire, et c'est Rabelais, avec Gargantua et Pantagurel, qui m'a réconciliée avec la littérature et m'a donné faim ! enfin,
des cours de français qui parlaient banquets, ripailles, buveries, et autres joyeusetés ! la cuisine était alors abondante, joyeuse et festive... et elle l'est encore pour moi et autour de moi.


Vive Amazon ;-)

quitterie 18/03/2012 12:10


bonjour, j'ai un souvenir qui m'a donné faim mais ce n'est pas un livre, c'est un film


"le grand restaurant" avec louis de funès qui, chef du restaurant, donne sa recette de soufflé de pommes de terre à Monsieur Müller, allemand client du restaurant... m'a ouvert l'appetit 
mais m'a fait rire aussi !


c'est recette dite par Louis de Funès, (excellent dans cet extrait) m'a vraiment donné faim !


je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager cet extrait ! puisse -t-il vous faire rire !


http://www.youtube.com/watch?v=KfqdRCSsPE8


merci pour ce jeu, j'espère que ma participation sera prise en compte bien qu'il ne s'agisse pas d'un livre


bon dimanche à vous et merci tout plein pour le jeu


j'aime sur fb (veronique jouan)


 

ccile 18/03/2012 11:09


moi mon souvenir c'est le retour de vacances ou je savais que j'allais manger du saucisson brioché

létitia 15/03/2012 20:41


Depuis que j'ai lu, ou plutôt dévoré "Une Gourmandise" de Muriel Barbery,j'ai eu envie de cuisiner presque tous les plats décrits dans ce roman.Un des chapitres aborde le poisson, en particulier
la sardine, avec tellement de détails (le fumet, la chair grillée, la peau cloquée...) que ça m'avait donné l'eau à la bouche!J'étais obligée d'aller en acheter au marché, avant de les faire
cuire à la plancha,sur le balcon,et de les déguster avec du sel et du citron.Un repas simple qui m'a ramenée à des souvenirs de vacances au bord de la mer!