Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Riz croustillant Nem Khao

com

Au cours de nos pérégrinations parisiennes avec mes petits camarades blogueurs et curieux Pia, Elodie, Sara, Létitia et Patrick, toujours prêts à démontrer que Paris est un plaisir cosmopolite constamment renouvelé, nous nous sommes attablés cette fois-là au Rouammit, 103 avenue d'Ivry, dans le 13ème, un excellent restaurant laotien. Je vous renvoie au billet de Létitia, très complet sur ce repas gargantuesque.

Comme à chaque fois, nous nous sommes ensuite posé mille questions sur la composition de nos assiettes et, aussitôt rentrés chez nous, chacun s'est lancé dans des recherches effrénées pour tenter de refaire ces petites merveilles à la maison.

 Elodie, qui avait commandé le Nem Khao, a testé une recette qui lui avait beaucoup plu, mais nous a avoué qu'il lui manquait quand même un petit quelque chose... Il est vrai que le côté vraiment croustillant du riz, sans être desséché, ni grillé, était assez énigmatique. Mais si délicieux...

Et récemment, je suis tombée sur cet article de l'excellent blog  Le Canard du Mekong, j'ai tilté dès la première photo ("Mais c'est exactement ça!") et dès le lendemain, tous les ingrédients réunis (à vrai dire il m'en manquait peu), je m'y suis collée.

Il est vrai que si vous n'avez pas l'habitude de cuisiner asiatique il risque de vous manquer certains ingrédients. Mais si, la curiosité aidant vous avez envie de vous y mettre, ces produits sont assez peu onéreux et vous trouverez vite à les rentabiliser avec d'autres recettes, certaines que vous trouverez ici même :) Par exemple dans ma rubrique Asie. mais aussi , ou ici, ou encore , mais je suis sûre que j'en oublie...

La préparation est ici assez longue, mais le résultat est vraiment confondant, de textures, de parfums mêlés, un régal!

 

Riz croustillant Nem Khhao

Riz-croustillant--2-.JPG

Pour 4 personnes
2 bols de riz parfumé (riz thaï) cuit
2 œufs
1 gros oignon vert (ou deux petits )
1 cuillère à soupe de pâte de curry rouge
2 à 4 cuillères à soupe de sauce de poisson (nuoc mam)

40 g de noix de coco râpé
1 citron vert

1 c. à s. de sucre en poudre
5 carrés de nem chua
1 laitue

1 carotte râpée

 1 gousse d'ail hachée

1 petit piment vert thaï

Herbes aromatiques (basilic thaï, menthe, coriandre)


Préparez l'ensemble des crudités: épluchez  l'oignon que vous hacherez finement en séparant le blanc du vert.

Mettez la noix de coco à sec et à feu moyen dans un wok jusqu'à ce qu'elle dore.
Vous la mettrez dans un saladier avec la pâte de curry, le blanc de l'oignon, le riz cuit que vous désagrègerez et les œufs que vous aurez battus. Mélangez bien et confectionnez en compressant avec vos mains humides des boules de riz, de la taille d'une boule de golf.
Versez une bonne quantité d'huile dans un wok (il faut que les boules de riz puissent être complètement immergées) et amenez à température, à feu moyen : plongez les boules de riz et faites-les frire en les tournant de temps à autre, jusqu'à ce qu'elles prennent une belle couleur dorée, foncée.
Sortez-les avec une écumoire et laissez-les reposer jusqu'à refroidissement sur du papier absorbant.

Préparez la sauce d'accompagnement en mélangeant la sauce de poisson, le jus du citron vert , le sucre, 3 cuillères à coupe d'eau avec de l'ail, des brins de carotte et du piment haché. Ajustez l'assaisonnement à votre goût.
Quand les boules de riz sont froides, émiettez-les à la main et placer le tout dans un saladier avec le nem chua qui aura aussi été effiloché à la main (penser à enlever éventuellement la feuille verte, l'ail et le piment à l'intérieur!), l'oignon vert et une partie des herbes aromatiques selon votre goût que vous aurez hachées.
 Assaisonnez progressivement avec la sauce, cuillerée après cuillerée : vous devez avoir un équilibre aromatique entre tous les ingrédients de la préparation... ni trop acide, ni trop salé.
Servir avec le reste de sauce à part, les feuilles de laitue où vous mettrez le nem khao et le reste des herbes.

Riz-croustillant--7-.JPG

Si le nem chua reste énigmatique pour vous, reportez-vous au billet d'Elodie pour avoir une explication et des images! Très utile quand vous irez en acheter!

N'hésitez pas à vous lancer, je vous garantis de bien beaux moments gustatifs!

Print
Repost

Commenter cet article

lizagrèce 22/01/2012 13:26


Je me demandais comment était fait le riz croustillant , maintenant je sais ! Merci


http://maisondeliza.over-blog.fr

Snapulk 25/01/2012 10:25



C'est toujours un plaisir quand ces petits mystères s'éclaircissent ;-)



Marie-Claire 16/01/2012 21:42


J'aime cette cuisine. C'est appétissant, frais, plein de parfums !


Le canard du Mékong est un de mes blogs favoris, un incontournable sur la "vraie" cuisine asiatique (pas celle des restaurants dit "chinois".

Snapulk 17/01/2012 10:42



Tout  à fait! Une vraie source d'inspiration qui permet de retrouver un véritable savoir-faire, je l'aime beaucoup aussi!



Clemence 14/01/2012 20:02


ne me manque que le nem chua : je garde cette belle recette!

Nuage de Lait 14/01/2012 11:47


Merci pour le partage de cette recette, de plus, cela m'a fait dévcouvrir ce superbe blog "le canard du mékong"


bises


jojo

bblinou83 13/01/2012 16:58


j'aime bien faire recuire mon riz à la poêle pour qu'il soit croustillant du coup, c'est tentant comme recette

gracianne 13/01/2012 16:56


Evidemment, c'est le genre de plat qui me fait completement craquer. merci pour cette recette Pascale.

Liette 12/01/2012 21:02


Quelles belles photos ! Ça met tout de suite l'eau à la bouche ! Surtout qu'en plus, du porc fermenté, comme ça j'aurais pas tenté...

lebon pequery françoise 12/01/2012 19:50


très tentant et original!!le défi me plait et merci pour toutes les informations!!c est vraiment sympa!

flo makanai 12/01/2012 10:23


Mmm, des saveurs sympathiques comme tout, je pense que ce plat plairait chez moi. Et je retiens l'adresse du restaurant, jamais goûté la cuisine du Laos. Merci Pascale :)

Patrick Cadour 12/01/2012 10:18


J'étais justement en train de penser que ça fait longtemps que nous n'avons pas pélégriné la bave aux lèvres ;-)) J'adore le site du Canard du Mékong, et j'avais aussi repéré cette recette. Je la
fais quand même en grillant le riz à sec, plutôt qu'en le faisant frire, mais c'est lui qui est dans le vrai...