Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Boeuf tortue, un peu de chaleur de l'île de la Réunion

com
Voilà une recette qui est d'abord un souvenir d'enfance, mais qui est devenue un grand classique à la maison, que ce soit en famille ou pour les amis qui passent par là.
Elle devient vite un souvenir inoubliable.
Le plat qui mijote pendant des heures et que l'on reconnaît dès qu'on ouvre la porte de la maison.

" -Tu as fait du boeuf tortue?"

Apaisement, installation au fond du canapé. Paix.

Simplissime à préparer, en plus.

Je vous la livre, vous pouvez la revisiter, vous l'approprier, elle n'en sera que meilleure.

Je remercie tout spécialement mon cousin Christian, pour avoir apporté son éclairage à l'appellation étrange de ce plat qui m'a longtemps interpelée, alors qu'il ne comporte pas un gramme de tortue.
Vous trouverez son explication ici (en commentaire),  aussi fiable que peut l'être une source familiale, c'est-à-dire indubitable et scientifique.

Juste pour le plaisir, et de crainte que vous ne la ratiez juste par flemme de cliquer sur ici, je la reproduis in extenso:

Attends que je t'esplik :
Chez nous aussi on appelle ça le boeuf-tortue, même que c'est un plat en voie de dispariture à La Réunion.
Au XVIIème (siècle, pas arrondissement), les boucaniers ont débarqué à l'île Bourbon en apportant dans la soute de leurs fiers vaisseaux de quoi subsister sur l'île pendant quelques générations. Ils ont apporté des tomates (pommes d'amou'), de l'aïl, du laurier, du thym, du cognac (non, là je m'égare, ça ne fait pas partie de la recette). Sur place ils ont trouvé du piment, des cumbavas, du gingembre, etc.
Le problème, c'était la viande. Heureusement, des milliers de tortues de mer avaient pris l'habitude, depuis quelques centaines de milliers d'années à peine, de venir s'échouer en masse sur les rares plages de l'île. La viande de tortue s'accomode très bien des ingrédients sus-mentionnés (et en plus on peut en faire du boucané).
Ces sales bêtes ayant la mauvaise habitude de ne se reproduire qu'une ou deux fois par siècle, ce qui devait arriver arriva, nos amis boucaniers se retrouvèrent rapidement à la tête d'une impressionnante collection de carapaces vides, mais de viande, point...
Ils importèrent donc des boeufs depuis la Grande Ile (Madagascar) voisine et cuisinèrent le boeuf (le zébu, en fait) comme ils avaient cuisiné la tortue auparavant (chinois, bien sûr).

Et voilà l'histoi'e du boeuf-to'tue, telle qu'elle m'a été 'acontée dans ma famille à moi... Mais va savoi'... Il y a tant d'histoi'e dans cette famille, il pa'aît même qu'on descend de Su'couf. Inc'oyable, non ?



Merci cousin!!!
C'est vrai, cette histoire de Surcouf, je l'ai entendue aussi, il y a longtemps...


Boeuf tortue, en direct de la Réunion



Pour 8 personnes

2 kg de boeuf à mijoter (paleron ou macreuse, ou un mélange des deux)
2 c. à s. d'huile neutre
2 gros oignons
1 pouce de gingembre frais
1 c. à c. de gros sel
1 c. à c. de poivre en mélange (noir, blanc, vert, baies roses)
3 gousses d'ail
1 petite boîte de concentré de tomates
2 cubes de bouillon type Kub'or
2 feuilles de laurier
1 brin de thym

Découpez la viande en dés de 2 à 3 cm.
Epluchez les oignons et émincez-les.
Epluchez les gousses d'ail et le gingembre, détaillez-les en dés. Mettez-les dans un mortier avec le sel et le poivre et pilez le tout pour en faire un pâte.

Dans une cocotte à fond épais, mettez à chauffer l'huile.
Mettez à revenir les oignons à feu moyen en remuant régulièrement. Il faut qu'ils deviennent transparents sans rissoler.
Ajoutez le mélange gingembre-ail-sel-poivre et remuez jusqu'à ce que l'ensemble devienne odorant.
Augmentez le feu et ajoutez la viande. Remuez régulièrement jusqu'à ce que la viande soit colorée sur toutes ses faces.
Ajoutez le concentré de tomates, le laurier et le thym. Mélangez le tout.

Diluez les cubes de bouillon dans un demi-litre d'eau chaude et versez le tout sur la viande. Ajoutez éventuellement de l'eau pour que le viande soir recouverte.

Portez à ébullition, couvrez, et laissez mijoter à feu doux au moins deux heures.

L'idéal est de laisser refroidir ensuite et de remettre à cuire une heure avant de servir.

Avec du riz, bien sûr, et du rougail de tomates, et des achards de citron.

Même sans, c'est le bonheur. Mais avec, c'est mieux.

Bon week-end!


Print
Repost

Commenter cet article

What Is Apple Pay? 11/10/2014 18:54

i think,this post is very useful and knowledgeable. I would like to thank you for the post.

snoring causes 18/06/2014 13:30

I have not tried a beef turtle before. It looks tempting and i am sure that it tastes great. I was actually searching for a very different recipe to make for my family for this weekend. I will definitely try this out. Thanks a lot for the recipe.

Holy 09/11/2013 07:59


Un délice! mais c'est l'adaptation réunionnaise du ena omby ritra!!! seules quelques variantes dans la façon de cuir, la version malgache utilise des tomates et non le concentré, pas de kubor non
plus, tout a un côté plus brut de décoffrage....

Snapulk 09/11/2013 10:49



C'st vrai que la cuisine réunionnaise a donné des versions plus "riches" des recettes malgaches, merci pour ces précisions et pour le retour aux sources. C'est vrai que pour le romazava aussi,
j'utilise des produits plus "nature", les reccources de base, quoi



Christian 25/08/2011 18:12



Bonjour Cousine,


 


Figure-toi que lorsque l'on cherche "boeuf-tortue" sur Gogol, c'est ton blog qui sort en premier... La gloire, quoi!


Bises,


Christian



Snapulk 26/08/2011 11:25



Salut toi :)))



C'est vrai que cette recette fait vraiment des amateurs. Je vais créer un fan club, tu seras membre d'honneur!


Bises



khala 18/09/2010 10:17



très très sympa ! la prochaine fois , je teste cette recette ! avec un petit rougail de tomates ... miam !



Snapulk 18/09/2010 11:02



Je suis contente qu'elle te plaise! Pour moi, c'est vraiment des goûts de l'enfance, mais j'y ai converti plusieurs copines :)



Christian 16/08/2009 23:14

Merci de m'avoir cité in extenso. Comme tout auteur, j'adore être diffusé et, si possible, lu...Tu savais qu'on peut faire pousser des brèdes mafanes d'excellente qualité en Bretagne ? Et que les cumbavas y fructifient ? Ben viens donc manger un romazava préparé avec les produits du jardin un de ces quatre.Bises.Christian

hoareau stephane 20/04/2009 13:02

hummm !!! perso je ne met pas de gingembre mais avec un rougail pistache bien pimenté c'est un regal egalement...sans oublié des petit sambos en apero...s'en est trop je file a mes fourneaux  

mimosa 17/02/2009 07:03

J'étais (sagement) sur la confiture, je ne vois vraiment pas comment j'ai pu attérir ici...l'odeur sûrement :)

Snapulk 17/02/2009 12:00


Sagement... j'ai du mal à imaginer... attends, je me concentre...


gracianne 11/02/2009 10:50

uhmmm, j'ai tres envie de tester ca moi aussi, du facile qui mijote tout doucement tres longtemps. en plus un nom pareil.Alors Minouchka, les resultats du test?

Renard Agile 10/02/2009 22:52

Bon, je m'en vais quelques jours, et tu voilà que tu retrouves ta veine postière...J'ai tenté une escapade en Espagne (pour bosser, bien sûr), mais c'était neige, tempête & co.Le boeuf tortue, hiver comme été, on en redemande !! C'est vraiment délicieux. Je vais tenter d'en faire, je te dirai ce qu'il en est...