Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Bouchons réunionnais, apéroooo!

com

Les bouchons réunionnais, mais qu'est-ce que c'est que ça???

Bouchons réunionnais-001

Toujours prête à partir explorer la planète rien que pour vous, j'ai découvert cette recette chez Murielle, sur son site  La Table Monde, avec plein d'autres recettes réunionnaises vu que Murielle est originaire de là-bas,  une voisine, donc, et elle est devenue MA référence en la matière.

La cuisine réunionnaise a des sources d'inspiration au confluent de l'Inde, des Antilles et de l'Indonésie, comme la cuisine malgache mais qui elle, il faut bien l'avouer, est restée assez basique, en raison sans doute de la pauvreté qui règne sur l'île et qui ne fait que s'aggraver. Il s'agit plutôt de survivre si on peut...

La Réunion étant plus prospère, elle a eu le temps de développer la gastronomie locale. Si ça vous intéresse, allez faire un tour sur le site  Goutanou qui donne vraiment envie de partir faire un tour, au moins gustatif, dans ces environs-là!

Donc, les bouchons, ce sont de petites bouchées farcies à la viande de porc et parfumées au combava, ce petit citron vert bosselé au parfum si envoûtant.

combava.jpgCrédit photo,  Agrumes passion


On le trouve dans les épiceries asiatiques bien fournies et il se conserve parfaitement au congélateur. C'est très pratique puisqu'on n'utilise que la peau (il contient très peu de jus et celui-ci ne présente pas un grand intérêt). Une fois congelé, on le sort quand on en a besoin et comme il est dur, il est facile à râper ;-)))

Deuxième ingrédient mystère, mais facultatif: le Ve-Tsin.

Bouchons réunionnais (4)-001

Il se trouve que j'en avais grâce à une copine qui est allée en vacances à la Réunion, et qui s'est dit qu'elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'on pouvait faire avec ça, mais que je trouverais sûrement et qu'en plus ça me ferait plaisir. Gagné, deux fois!!!

Donc c'est du sel doublé de glutamate, un exhausteur de goût qui, lui, ne sale pas. Donc ça réhausse le goût en ne salant pas trop.

Mais vous pouvez bien évidemment mettre du sel  à la place.

Et obtenir des bouchons qui vont disparaître à la vitesse de la lumière, avec des soupirs et des exclamations de satisfaction. On les mange en les trempant dans de la sauce soja ou de la sauce piment, ou encore en sandwich-baguette, gratiné au four. Je ne m'exprimerai pas sur la valeur calorique de cette version!


Bouchons réunionnais

Pour une trentaine de bouchons

Bouchons réunionnais (2)-001

1 paquet de feuilles à raviolis chinois (won-ton)

400 g d'échine de porc désossée

200 g de chair de christophine (ou de courge incolore genre pâtisson) ou 2 c. à s. de fécule, c'est pour lier la préparation.

1 combava

5 oignons nouveaux, avec les tiges vertes

1 c. à c. de sel ou de Ve-Tsin

Découpez la viande et la chair de christophine en dés.

Nettoyez les oignons nouveaux, retirez éventuellement les tiges flétries.

Hachez finement la viande, les oignons et la chair de christophine. Râpez dessus le reste du combava, ajoutez le sel. Mélangez bien.

Vous pouvez réaliser cette étape au robot à lame en mettant tous les ingrédients ensemble dans le bol, la préparation sera plus homogène.

Posez une cuillerée de farce au centre de chaque feuille won-ton. Repliez les quatre coins et serrez le tout au-dessus de la farce.

Posez dans un panier vapeur garni d'une feuille de papier sulfurisé et faites cuire à la vapeur pendant 30 à 40 mn.

Servez chaud ou tiède avec de la sauce soja ou de la sauce piment, selon votre goût.

Bouchons réunionnais (3)-001

 

Imprimer la recette

 

Et si vous avez envie de rejoindre ma page Facebook, c'est par .


 

Print
Repost

Commenter cet article

Anne 18/06/2013 10:13


C'est bien simple, j'ai goûté et je n'ai plus pu m'arrêter à les grignoter... On a du m'enlever le plat... C'était l'apéro!!!

gracianne 13/06/2013 09:14


Ca fait longtemps que j'ai envie d'en faire de ces bouchons, la saveur du combava la-dedans doit etre trop top.

Snapulk 17/06/2013 08:46



Oui, c'est une belle découverte, j'en refais assez régulièrement depuis, avec les combavas que je garde au congélateur!



LaFrancesa 11/06/2013 09:02


ñam ñam voilà un alibi pour manger des christophines, je ne sais jamais quoi en faire...


Ma théorie c'est que la "pauvreté" de la gastronomie malgache est liée à l'absence de mixité ethnique, donc aussi géographique... bon ça paraît paradoxal dit comme çà mais comparé à La Réunion,
c'est flagrant.

Snapulk 12/06/2013 00:06



Je suis d'accord, il y a peu de mélange, mais ça rejoint sans doute ce que je dis à propos de la pauvreté. Quand il n'y a pas de routes, pas de moyens d'hébergement, juste de quoi se nourrir, ça
limite les échanges. C'est dommage, c'est tellement beau! Mais ceux qui en ont conscience (les poilitiques, les tour operators, les mafias diverses...) cherchent souvent un enrichissement
personnel plutôt quer la valorisation d'un patrimoine qui se  perd...



létitia 05/06/2013 11:34


Arghhh ça y est tu m'as achevée!

Clemence 03/06/2013 20:04


merci pour la découverte !

Nuage de Lait 03/06/2013 18:34


Suite à ton invitation , je viens découvrir tes bouchées apéritives. Ces bouchons sont bien tentateurs


J'y gouterais volontiers


bonne soirée


bises


jojo

Snapulk 04/06/2013 08:29



J'étais sûre qu'ils te plairaient!


Belle journée!



Hélène 03/06/2013 09:46


C'est une cuisine que je connais très peu. Encore une découverte. En tout cas ces bouchons sont très appétissants. Belle journée également Pascale.

Rosa 03/06/2013 09:11


Un régal! J'adore la garniture. la christophine c'est trop bon.


 


Bises et bonne semaine,


 


Rosa

Murielle 03/06/2013 08:48


Bravo Pascale, ils sont comme là-bas...


Et même s'il est encore tôt, j'en ferai bien mon petit-déjeuner. Même pas peur !


Bises et bonne semaine.

Snapulk 03/06/2013 09:02






Ils ont vraiment beaucoup de succès à chaque fois, merci!


Moi aussi je suis capable d'en manger à n'importe quelle heure!