Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Challenge Comté, et après? Une belle escapade francomtoise

com

Vous ne l'avez sûrement pas oublié, je vous avais associés activement à ma participation au Challenge Comté, avec mes bagels vanille au comté et saumon.

Nos efforts mutuels n'ont pas été vains, et je vous en remercie encore une fois, puisque je suis arrivée 6ème après les votes sur le site de Elle. Or, le 5ème s'étant désisté, j'ai pu partir avec les quatre autres lauréats: Florence Thierry, Salomé, et Margaux.

Juragagnants.jpgPhoto Pascal Dhennequin

et les dix blogueurs organisateurs: Emeline, Dorian, Valérie, SilviaAnne, Anne, PascaleKaren, Mercotte et Edda.

Jurabloggueurs.jpgPhoto Pascal Dhennequin

(et bien d'autres encore, nous étions une trentaine), pour un petit road movie de deux jours dans le Jura.

Nous étions donc accompagnés par une équipe technique, dont Pascal Dhennequin,

Jura Comté (23) 

photographe qui a su saisir les meilleurs moments, et à qui j'ai emprunté certaines images.

Nous avons été accueillis à la Gare de Lyon dans la bonne humeur par Anne et Audrey, un grand merci à toutes les deux pour le travail accompli!

Ce qui m'a incontestablement marquée lors de ce séjour est l'amour de leur métier dont témoignaient tous les artisans de la chaîne de fabrication du Comté, ce fromage que dorénavant je saurai apprécier différemment.

A commencer par la laiterie, dont le maître des lieux, Sylvain, accompagné de sa femme Pascaline,

Jura Comté (3)Photo Pascal Dhennequin

a su nous faire partager sa passion pour la traite,

Jura Comté (7)

le bien-être des bêtes qu'il élève ...

Jura Comté (5)

le processus de séparation des petits veaux de leur mère, privilégiant les premiers liens, qui font que le veau grandira mieux.

Jura Comté (9)

Il était intarrissable sur les détails de l'alimentation, du rythme des traites, des incidences du régime alimentaire des vaches sur la qualité et le goût du fromage... Nous aurions pu l'écouter pendant des heures! Il s'est avoué bavard dès le début, mais ce bavardage-là était captivant.

Nous avons été accueillis pour le repas du soir et la nuit dans un hôtel Logis de France, dans un cadre magnifique, au bord d'un lac artificiel qui donne au paysage un air de paradis, on est ailleurs pour quelques heures... Je reviendrai ici!

Jura Comté (13)

La vue de ma fenêtre, par exemple...

Jura Comté (12)

Le lendemain, tout le monde remonte dans le car,

Jura Comté (14)

direction Bonnétage, où nous sera expliquée par Sylvain de nouveau, tout le processus de fabrication du Comté, dans ses moindres détails.

Jura-Comte.jpg

 Pascale l'a admirablement retranscrit sur son blog, je vous invite si vous le souhaitez à le consulter, c'est d'une complexité que je ne soupçonnais pas! Et on comprend mieux pourquoi, lorsque cette passion n'est pas là, le résultat gustatif peut être très différent!

Nous avons fait quelques achats à la coopérative du village, où nous avons dégusté des merveilles. J'ai appris entre autre, que le comté fruité est celui fait en été, lorsque les vaches se nourrissent de la riche herbe des prairies,

Jura Comté (22)

variée, qui parfume leur lait très différemment du fourrage d'hiver.

Jura Comté (24)

Cela donne alors au Comté une couleur plus jaune,

Jura Comté (21)

enrichie en carotène, et que l'on repère bien sur les étals et un goût plus riche, des parfums de noisette... d'y repenser me met l'eau à la bouche!

J'ai fait l'emplette de quelques petits pots de miel de Franche-Comté, je savais que j'allais faire une heureuse! Pour ma Marion, c'est la gourmandise par excellence.

L'après-midi de ce deuxième jour nous a conduit au Fort Lucotte de St Antoine,

Jura Comté (26)

une ancienne forteresse militaire

Jura Comté (25)

reconvertie en cave d'affinage de Comté, par Marcel Petite, qui est passé en son temps pour un hurluberlu lorsqu'il a entrepris la transformation, qui s'est avérée géniale. Les conditions de conservation et de vieillissement étaient ici idéales.

Jura Comté (28)

Le lieu, impressionnant, abrite maintenant 100 000 meules de Comté, qui font l'objet de soins attentifs de la part des maîtres affineurs. C'est Claude Querry,

Jura Comté (29)maître affineur, qui nous a conté le comté (c'est un peu facile, mais franchement, nous étions scotchés à ses paroles). On le sentait fait pour ce métier, amoureux, et c'était un enjeu pour lui de ne rien omettre dans ses descriptions du travail minutieux qui mène à un excellent fromage: les meules doivent être frottées au sel, brossées chaque semaine, et puis sondées, en pratiquant de petits carotages

Jura Comté (30)

qui permettent d'évaluer le degré de maturité, l'évolution du goût et satisfaire ainsi les attentes différentes des clients amateurs.

Jean Sulpice, chef deux étoiles du restaurant l'Oxalys à Val Thorens,  qui nous accompagnait,  était captivé.

Jura Comté (4)Photo Pascal Dhennequin

Très belle aventure, donc, enrichissante et joyeuse, à la mesure du plaisir que nous avions tous à être là.

A quand le prochain concours???






Print
Repost

Commenter cet article

Gourmandises Chroniques 12/06/2011 14:01



Une bien jolie escapade qui m'a permis de faire ta connaissance !



Snapulk 12/06/2011 14:55



Oui, ça a été un grand plaisir pour moi!



Paprikas 08/06/2011 11:28



Tssssssssssssss :) Je te montrerais c'est si simple !



Snapulk 08/06/2011 11:33



Mais tu m'as montré déjà ;), je progresse d'ailleurs, j'ai même refait des sardines à la chermoula!


Mais Mary est aussi rapide que toi, je l'ai laissée faire!



Paprikas 07/06/2011 21:28



Quel beau reportage !!



Snapulk 08/06/2011 11:26



Merci


Mais je ne me risque pas dans la vidéo, moi, c'est plus facile ;)



chouya 07/06/2011 08:39



Quel bonheur de se remémorer ces 2 jours fantastiques ! j'ai été également très heureuse de te rencontrer ! et je n'oublie pas sinohé l'Egyptien ;-)


*
**
*** Belle journée
**** et à bientot !
*****      Chouya !



Snapulk 07/06/2011 09:15



Tu me diras ce que tu en penses?


Et à bientôt, à Bruxelles? J'ai hâte!



lizagrèce 06/06/2011 22:16



Quel bel endroit ! ET ce fromage ... On en mangerait !


http://maisondeliza.over-blog.fr


 



Snapulk 07/06/2011 09:14



Et on en a mangé, tu peux me croire! C'est addictif, d'ailleurs!



pascale 06/06/2011 17:29



Ravie de t'avoir rencontré dans le Jura. Merci pour le lien, tu as raison, c'est assez complexe et j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver dans mes notes.


A très bientôt.



Snapulk 07/06/2011 09:19



J'avais pris des notes aussi, mais j'ai trouvé plus facile de me laisser guider par mes impressions, mes souvenirs, ta précision était donc la bienvenue!


De nouvelles découvertes communes bientôt, j'espère!



Boljo 06/06/2011 15:05



Une bien jolie escapade, certainement très enrichissante et gourmande ! Que ce couple de la laiterie ont le regard doux, vous avez du être bien accueilli.



Snapulk 06/06/2011 17:11



Oui, ils étaient réellement charmants, je suis sincère. C'était un petit séjour enrichissant sur le plan humain, ce qui se fait un peu rare.



Liette 06/06/2011 11:17



Encore une fois bravo, à toi et tes succulent bagels !


Et vive la Franche-Comté



Snapulk 06/06/2011 11:21



Oh yeah! Je comprends vraiment que vous ayez aimé cette région, de plus en plus, du coup!