Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Révisons nos classiques: le ti punch

com

Le ti punch, c'est simple: tu es avec des copains sympas qui ont le sens de la rigolade et de la convivialité, s'il y a parmi eux quelques antillais gardiens des traditions, c'est mieux.

Tu ne t'occupes de rien, le spécialiste du ti punch officie, respecté de tous, il mélange, te tend ton verre, tu dégustes, tu souris, tout commence bien.

Ti punch (3)

Mais même si ça a l'air tout simple comme ça, il y a quelques règles de base sans lesquelles un ti punch n'est pas un ti punch, attention!

D'abord, les ingrédients:

- le rhum: il doit être agricole, facile, c'est marqué sur la bouteille. Il est le produit de la distillation et de la fermentation du jus de canne à sucre, alors que les rhums industriels sont issus de la mélasse (qui est un résidu de la fabrication du sucre) ou pire, de la pomme de terre!!! Pour les puristes, il doit titrer au moins 50°. 55° c'est mieux. Autant vous dire qu'on le déguste lentement, c'est très fort!

- le sucre: plusieurs options au choix

Ti punch (1)

  1. le sirop de batterie, un liquide brun et assez épais issu de la cuisson de jus de sucre de canne que l'on fait évaporer. Personnellement je n'aime pas trop, je le trouve très puissant en goût et il a tendance à prendre le pas sur le reste. Mais il faut tester, c'est vraiment une question de goût. Et puis c'est toujours mieux de tester soi-même.
  2. le sucre roux en poudre ou la cassonade
  3. A défaut, du sirop de sucre, industriel, qu'on utilise beaucoup plus sous nos latitudes

- le citron: aux Antilles, on utilise des petits citrons plutôt jaunes, ronds, dont la peau est très aromatique et la quantité de jus assez faible. Sur le vieux continent, le citron vert fait très bien l'affaire.

La réalisation:

Coupez les citrons en quatre.

Dans un verre pas trop grand à fond large et épais, pressez légèrement un quartier en l'écrasant entre vos doigts, puis laissez-le tomber dans le verre. Ajoutez le sucre (une cuillerée à café de sucre roux, ou 2 cl de sirop).

Ti punch (2)

Mélangez avec une petite cuillère, ou laissez fondre en faisant tourner le verre si vous avez envie de prendre votre temps.

Quand le sucre est fondu, ajoutez 6 cl de rhum blanc, mélangez une dernière fois.

Dégustez lentement, idéalement avec des acras de morue, du boudin, ou ce que vous aimez.

Normalement, on le déguste quand il y a du soleil et de la mer et qu'il fait chaud. Mais quand il fait froid et moche, ça fait un bien fou!

Encore un truc: pas de glaçons, c'est une hérésie! Et il semblerait que l'effet d'ébriété soit plus vite atteint avec des glaçons que sans. On a déjà essayé de m'expliquer pourquoi mais honnêtement je n'ai rien compris, je me suis même demandé si ce n'était pas un prétexte pour le boire plus sec... et il m'arrive de mettre un glaçon, sous le regard réprobateur de mon ami spécialiste.

A consommer avec grande modération, cela va sans dire.

Print
Repost

Commenter cet article

MamzelDree 23/12/2013 23:29


Ah une vraie recette ! A garder donc ! 
Merci ! :) 

gracianne 13/12/2013 14:06


J'aime bien quand il est prepare comme ca, dans les regles de l'art, avec le sucre brun. Tu as raison, ca rechauffe.

chantal 11/12/2013 18:37


s'il y en a encore un peu j'en veux bien 


Chantal


Ma Cuisine et Vous

lizathenes 11/12/2013 15:40


Une boisson qui réchauffe

Snapulk 12/12/2013 10:42



Et on en a besoin! -6° ce matin dans ma campagne!