Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

And the winner is.... et je vous offre aussi un cobbler pommes-poires comme dans Carnage

com

J'ai eu un grand plaisir à lire vos participations au concours "Qui veut gagner un bon d'achat chez Amazon", vos témoignages de lectures étaient très diversifiés, cela a été extrêmement agréable à parcourir, merci!

Et donc, après avoir effectué un tirage au sort tout à fait impartial grâce à un petit logiciel trouvé sur le net,

random

c'est Sylvain qui va se voir offrir ce bon d'achat de 50 euros chez Amazon. J'espère qu'il se fera plaisir, j'imagine bien des livres de cuisine du bout du monde, mais qui sait?

Le vrai plaisir gourmand qui s'est exprimé à travers vos participations me donne très envie de continuer à lier Art et Gastronomie, selon des idées que j'élabore doucement, et je vous offre pour commencer ce cobbler pommes-poires qui m'a occupé l'esprit après être allée voir le film  Carnage, avec Jodie Foster, Kate Winslet, Chritopher Waltz et John C. Reilly, un huis clos entre quatre personnages fort polis au début, et qui tourne à un pugilat assez comique. Les acteurs sont épatants, et même si j'ai trouvé certaines scènes un peu surjouées, on passe un moment franchement plaisant.

Une scène s'organise autour s'un cobbler que Jodie Foster veut absolument leur faire goûter, elle tient la recette de sa belle-mère et la considère comme extraordinaire. Rien ne se termine comme prévu, forcément c'est du Polanski, mais j'ai eu très envie quand même d'en faire un à ma façon.

L'inspiration vient d'une recette de Jamie Oliver qui utilise des pêches, mais le mode opératoire s'adapte à d'autres fruits et rehausse leur saveur, ce qui est bien utile avec les fruits d'hiver.

Le cobbler est assez proche du crumble, mais avec une pâte plus aérée, moins croustillante, en raison de la levure qu'elle contient, et la cuisson des fruits se fait en deux temps. Dans Carnage, le doublage le traduit par "clafoutis", ce qui ne me semble pas très approprié, la pâte n'est pas mélangée aux fruits et sa composition est très différente.

Voilà donc ma version, elle est à tomber, et notre soirée à nous ne s'est pas terminée en carnage; à adopter, donc!

Cobbler pommes-poires

Pour 6 personnes
cobbler-pommes-poires--6--1.JPG2 à 3 pommes selon leur taille (j'ai pris des Canada)
2 à 3 poires conférence (elles se tiennent assez bien à la cuisson)
1 gousse de vanille, fendue en deux dans la longueur pour récupérer les petites graines noires
le zeste d’un citron vert
40g de sucre roux
le zeste d'une orange et la moitié de son jus
2.5 cm de gingembre frais, pelé et finement râpé

Pour la garniture « cobbler »
40g de pignons de pin
100g de farine avec levure incorporée (ou de farine T55 + 1/2 cuillère à café de levure chimique)
50g de sucre en poudre extrafin
1 bonne pincée de sel
100g de beurre doux, bien froid

Facultatif
sucre glace pour le service
glace vanille de bonne qualité, pour le service


Préchauffez le four à sa puissance maximale (240° pour moi). Dans un plat en terre (d’environ 25cm de diamètre), mélangez délicatement les fruits coupés en gros dés avec les graines de vanille, le zeste de citron vert, le sucre roux, le zeste et le jus d’orange et le gingembre râpé.

Enfournez 10 à 15 minutes, le temps que les fruits soient bien ramollis.
Pendant ce temps, préparez la garniture « cobbler ».
Si vous avez un mixeur assez grand, préparez-y entièrement la garniture: placez dedans les pignons de pin, ajoutez la farine, la levure, le sucre et une pincée de sel. Coupez le beurre froid en petits dés, ajoutez-les et mixez pour obtenir une espèce de pâte à crumble, très friable. Placez-la dans un saladier.
Sinon, mixez ensemble pignons, farine, levure et sucre, puis transférez le mélange dans un saladier et ajoutez le beurre en dés. Ajoutez le beurre coupé en dés. Mélangez du bout des doigts pour obtenir une sorte de pâte à crumble, très friable.
A ce stade, quelle que soit la méthode employée, ajoutez 2 cuillères à soupe d’eau, et mélangez pour former une pâte en une boule homogène. Laissez reposer.

Sortez le plat du four. Grattez et décollez délicatement le caramel de cuisson pour être sur que rien n’attache.  Ensuite, avec une cuillère à soupe, divisez et déposez 6 grosses cuillères à soupe de pâte sur les fruits encore très chauds.

Remettez au four 20 minutes. Quand c’est bien coloré, bouillant, et presque parfait, sortez la glace à la vanille.

Faites asseoir tout le monde – ce plat n’attend pas ! Sortez le plat du four, saupoudrez-le de sucre glace (si vous en utilisez) et déposez quelques cuillerées à soupe de glace à la vanille directement sur les fruits. Laissez fondre : la glace liquide se mêle au sirop de cuisson et fait un superbe effet marbré. Apportez de suite sur la table et n’espérez pas avoir de restes !

J'ai zappé cette étape, préférant rester sur un dessert aux fruits, mais c'est selon votre gourmandise!

cobbler-pommes-poires--2-.JPG

Imprimer la recette

Allez, pour finir en beauté,

 

 

la bande-annonce de Carnage qui est déjà sorti en DVD!
Print
Repost

Commenter cet article

Hélène (Cannes) 20/03/2012 10:38


OUi, si on peut éviter le carnge, c'est mieux ! C'est vrai que c'est bon, les cobblers !


Bisous


Hélène

Rosa 20/03/2012 09:02


Sublissime ce cobbler! C'est une spécialité dont je raffole.


 


Bises et bonne semaine,


 


Rosa

lebon pequery françoise 19/03/2012 13:07


Merci pour ce cobbler! sans aucun doute une belle gourmandise !bonne semaine!

Sylvain 19/03/2012 12:13


Merci,merci! Ca me fait super plaisir... Et effectivement il y a de grandes chances que je ma fasse vraiment plaisir
avec des livres de cuisine exotique!


J'aime bien le cobbler aussi, la prochaine fois je mettrais aussi des pignons de pin dans la pâte, ça doit être un ajout intéressant...