Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Inde 2012 Tamil Nadu #4 - Mahabalipuram

com

Après 65 km vers l'est, vers la côte donc, de petites routes et d'autres un peu plus larges, mais qui nous prennent quelque deux heures de temps, nous arrivons à Mahabalipuram.

Cette petite ville est présentée comme une station balnéaire, donc assez touristique,  mais nous découvrirons qu'elle est bien plus que cela, et nous allons passer cette première journée à nous promener, déambuler, se remplir les yeux et les oreilles de la vie qui règne ici.

Nous commençons par nous installer au Siva Guest House, une petite pension avec quelques chambres modestes mais très propres, donc deux donnent sur le petit patio intérieur, de plain pied, c'est très agréable.

Mahabalipuram (3)
Dans l'entrée trône une Royal Enfield, moto emblématique de l'héritage britannique, celles sur lesquelles parfois les familles entières circulent.

Mahabalipuram

Comme d'habitude, je suis attirée par la façon dont les sols sont revêtus, c'est original et coloré ici, j'aime!

Mahabalipuram (2)

Nos pas nous mènent naturellement vers la plage, où nous nous installons à une terrasse en contrehaut, qui nous permet de voir que la plage est aussi un port de pêche.

Et de là où nous sommes, nous pouvons observer l'arrivée de la pêche. Mais de l'extérieur...

Mahabalipuram (4)Forcément, j'ai envie d'aller voir ça de plus près!

Je descends et me mêle aux acteurs de la scène. Personne n'y voit d'inconvénient.

Tout le monde est vite très affairé: les poissons arrivent et sont déposés à même le sol, sur des baches plastiques que le sable finit vite pas recouvrir.


Mahabalipuram--33-.JPG

les mouches s'agglutinent autour de ces belles daurades.

Mahabalipuram--34-.JPG

Les premiers acheteurs intéressés évaluent la marchandise, commencent à la mettre en caisses pour la réserver,

Mahabalipuram (35)

et puis très vite, la criée est assez véhémente: à la pesée,

Mahabalipuram (6)

un vendeur propose un prix, l'acheteur potentiel s'indigne, le ton monte, on sent que certains seront intraitables ou prêts à négocier, que d'autres n'ont peut-être pas le choix de vendre au prix éxigé?

Certains sont là en simples observateurs.

Mahabalipuram (5)


Un camion attend plus loin,

Mahabalipuram (8)

des hommes y préparent des caisses qu'il remplissent de glace cassée à coup de bâton pour recevoir les daurades.Tout va ensuite se négocier très vite: en dix minutes, c'est terminé, le camion se charge et repart.

Mahabalipuram (7)

Et des gamins observent, ils font leur apprentissage d'hommes auprès de leurs aînés.

Mahabalipuram (9)Intrigué par cette femme d'une drôle de couleur... ;-)


Mahabalipuram (10)

La plage n'est donc pas de ce côté lieu de baignade et de loisirs, c'est un port avec toutes les activités qui s'y rapportent: réparation de filets,


Mahabalipuram (28)

essentiellement un travail d'hommes.

Mahabalipuram (14)

Les filets sont entreposés aussi.

Mahabalipuram (13)

Mahabalipuram (12)

avec des embarcations traditionnelles

Mahabalipuram (11)parmi lesquelles circulent des vaches, parfois accompagnées,

Mahabalipuram (26)
parfois non.

Mahabalipuram (27)

Au milieu de cette activité (relativement) fébrile, trône parfois un personnage étrange, comme cette femme européenne dont on imagine qu'elle doit être là depuis les années 70, qui médite et pratique le yoga.

Mahabalipuram--29-.JPG

Demain, Mahabalipuram, la suite, avec une recette!



Print
Repost

Commenter cet article

gracianne 18/09/2012 16:21


C'est drole, comme les gens se laissent photographier. Je n'ai jamais ose prendre les gens en photo - pourtant ca donne une idee bien plus vivante de ce pays que les paysages.

Snapulk 18/09/2012 16:47



Au début je n'aosais pas trop, mais comme je le disais une autre fois, les gens sont vraiment contents et actifs dans le fait d'être pris enphoto, ça en devient de vrais échanges, j'ai beaucoup
appécié ce contact.



lizagrèce 12/09/2012 17:49


Je me souviens des plages indiennes avec les vaches et les chiens errants ...


Il m'est arrivé d'être réveillée par une vache qui venait s'installer à côté de moi !


http://maisondeliza.over-blog.com

Liette 12/09/2012 10:07


Sentiment étrange de réaliser l'écart entre ces pécheurs qui pèsent leurs quelques (magnifiques) poissons avec une balance artisanale, et nous qui achetons des tonnes de poissons d'élevage
dans n'importe quel supermarché du coin !