Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Les idées vagues de Snapulk...

Le monde, à travers sa cuisine surtout, mais aussi des voyages, et des idées.

Versailles intime: Le petit Trianon et le théatre de Marie-Antoinette

com

Encore une promenade enchanteresse à vous faire partager, au travers  des allées, des jardins et  des édifices du domaine de Versailles grâce à Diane et aux organisatrices de ces visites qui nous le présentent sous un jour insolite, au plus près de l'histoire et des événements humains qui s'y sont déroulés et qui les ont fait advenir tel que nous les voyons aujourd'hui.

VersaillesIntime_PetitTrianon_01.jpgCrédit photo pour l'essentiel Rough Dreams

Comme pour la visite de l'Opéra royal, c'est de nouveau Jean-Paul Gousset, le directeur artistique de l'Opéra royal, qui nous guidera, cette fois vers le petit théâtre de Marie-Antoinette.

Toujours aussi passionné, et ayant à coeur de nous faire comprendre à quel point notre culture, notre civilisation et même la technologie actuelle doivent beaucoup plus qu'elles ne l'imaginent au siècle des lumières, son discours foisonne d'anecdotes, je me suis dit à plusieurs reprises qu'il aurait fallu l'enregister! Intarissable, une idée en entaînant une autre, la visite prend du retard mais personne ne songerait à le lui reprocher.

Le problème c'est que malgré mes efforts, il faut choisir entre écouter et retenir, je manque d'entraînement pour faire les deux en même temps! Et puis il vaut mieux les entendre en direct live, c'est beaucoup plus savoureux! Oui, je sais, c'est facile... mais vous pouvez y aller (voir plus bas)!

 

Nous commençons donc par les salons privés du Petit Trianon,

VersaillesIntime PetitTrianon 04


 où Marie-Antoinette recevait ses amis et où ses dames de compagnie avaient également leurs appartements.

VersaillesIntime PetitTrianon 02


VersaillesIntime PetitTrianon 05

Nous apercevons par une fenêtre le Temple de l'Amour, dont J-Paul Gousset nous détaille la perfection architecturale.

Versailles-intime--le-theatre-de-Marie-Antoinette-20120908_.jpg

Même de notre oeil profane, les proportions, l'élégance, l'organisation dans l'espace nous émerveillent, nous restons tous un bon moment plantés devant avant de poursuivre la visite, en passant par une charmille couverte de roses en été.


Petit Trianon (31)

L'extérieur ne laisse pas vraiment augurer de ce que nous allons découvrir, il est assez sobre. Le premier regard sur un intérieur bleu et or, richement décoré pourait laisser penser que des sommes folles ont été dépensées pour un caprice de reine.


Eh bien pas du tout! D'une part tous les décors sont en carton-pâte,même si la salle est magnifiquement décorée

VersaillesIntime TheatreDeLaReine 09

le plafond est peint par Lagrenée

VersaillesIntime TheatreDeLaReine 13

et le vrai luxe qui personnellement m'impressionne de nouveau, comme à l'Opéra royal, réside dans les machineries de décors

VersaillesIntime TheatreDeLaReine 21

qui sont dignes de plus grands théâtres, et que nous allons visiter en empruntant ces mystérieux escaliers (enfin je trouve, je suis à fond dans l'ambiance)

Versailles Intime (3)

Versailles Intime (2)

et tout cela est organisé, il ne faut pas croire!

Versailles Intime (4)

 

Mais il faut savoir que Marie-Antoinette n'était pas l'écervelée que décrivent tant de biographes, qui s'attachent davantage à l'observation de ses qualités politiques qu'à son amour des arts et du spectacle, qu'ils qualifient volontiers de frivolité.

Elle tient son amour du théâtre de son enfance;  en effet, dès son plus jeune âge, chez les Hapsbourg, elle bénéficie d'une éducation raffinée qui faisait partie de la tradition familiale et elle donnait déjà de petits spectacles devant sa famille.

Transportée très jeune, à quatorze ans (mais parlant français couramment, quand même, pas mal pour une tête de linotte) vers un pays qu'elle ne connaît pas, pour se marier avec un dauphin aussi jeune qu'elle, dans le seul dessein de réconciliations diplomatiques, elle cultive ce qu'elle aime et connaît, et promeut nombre d'auteurs européens. Musicienne, elle chante et joue de la harpe, elle exerce une intelligent mécénat dans ce domaine et permet également que se créent des opéras qui seront ensuite montés à l'Opéra Garnier.


Les ingénieuses machines qu'elle devait connaître dans le détail sont actionnées pour nous, permettant de changer la toile de fond, passant d'un intérieur rustique

VersaillesIntime TheatreDeLaReine 14à un décor de sous-bois dont on peut détailler en s'approchant les artifices qui donnent cette impression de profondeur.


VersaillesIntime TheatreDeLaReine 16

Nous aurons aussi  des précisions sur la naissance des méthodes d'éclairage de la scène qui, avant cette époque, n'existaient pas: on venait au théâtre pour être vu, et tous les spectacles se déroulaient dans une salle complètement éclairée. C'est au 18ème siècle qu'on a commencé à faire le noir dans la salle et à éclairer la scène, avec des recherches d'optimisation de la capture de la lumière que l'on utilise encore aujourd'hui. Je ne vous l'expliquerai pas techniquement ici, pourtant j'ai bien retenu, mais c'est un peu difficile sans des gestes ou des petits croquis.

Mais je ne peux que vous encourager à aller y voir par vous-mêmes!

En effet, nous sommes des émissaire, puisque vous pouvez organier vous-mêmes votre visite en allant voir sur le site du Château de Versailles, où toutes les visites thématiques sont détaillées, et où vous pouvez organiser la vôtre.

Si vous souhaitez visiter Versailles de façon différente, toutes les précisions sont  sur ce lien pour la visite du petit théatre.

Comme toujours, une table dressée de blanc nous attend à la fin de la visite,

Versailles Intime (5)

chargée de mets délicats

Versailles Intime

et de jus de fruits produits au Potager du Roy.

Versailles Intime (6)

Alors, par quelle thématique de visite aimeriez-vous commencer?


Vous pouvez consulter le site du Château de Versailles et le calendrier des visites thématiques. Seules les inscriptions par téléphone (01 30 83 78 00) ou par e-mail sont acceptées.


Un grand merci également à RoughDreams qui m'a sauvé la mise en me permettant d'utiliser ses photos. Vous connaissez l'histoire de la blogueuse qui va s'en mettre plein les yeux dans un lieu enchanteur et qui oublie la carte de son super réflex dans l'ordi...? (révérence théatrale). Seules celles du Temple de l'Amour et de la charmille avaient été prises par moi lors d'une précédente visite.


Print
Repost

Commenter cet article

Liette 27/09/2012 10:15


Vraiment géniales, ces machineries de théatre !

lizagrèce 26/09/2012 13:05


Merci pour cette visite tout à fait particulière et qui se termine sur une note gourmande (et gourmet)


http://maisondeliza.over-blog.fr